Science et Environnement
Technocampus Ocean : Un nouveau temple de l’innovation pour l’industrie maritime

Focus

Technocampus Ocean : Un nouveau temple de l’innovation pour l’industrie maritime

Science et Environnement
Construction Navale
Energies Marines

C’est ici que vont naître les procédés innovants de production allant contribuer à l’émergence des industries navales et marines de demain. Avec ses 18.000 m², son design moderne et ses murs d’un bleu électrique évoquant immédiatement la mer, le Technocampus Océan est un bâtiment impressionnant. Vingt mois après le début de sa construction, cette plateforme de recherche technologique mutualisée a été inaugurée le 15 octobre à Bouguenais, dans la métropole nantaise. C’est là, à proximité immédiate de la capitale ligérienne et des grands industriels, comme l’usine Airbus située à deux pas, qu'ont déjà vu le jour le Technocampus EMC2 et l’Institut de Recherche Technologique Jules Verne.

 

(© : IRT JULES VERNE)

(© : IRT JULES VERNE)

 

Porté par la région des Pays de la Loire, qui en a supporté la moitié de l’investissement (40 millions d’euro), le Technocampus Ocean regroupe de nombreux acteurs publics et privés : DCNS et sa filiale Sirenha,  ACB, Alstom, le CEA Tech Pays de la Loire, Dassault Systèmes, l’Ecole Centrale de Nantes, l’Ecole Nationale Supérieure Maritime, Hydrocéan, l’ICAM de Nantes, l’Institut de Recherche Technologique Jules Verne, Pôle de compétitivité EMC2, STX France et l’Université de Nantes.

 

(© : DCNS)

(© : DCNS)

 

Travail collaboratif sur les procédés métalliques et structures en mer

Unique en France, ce nouveau centre est spécialisé dans les procédés métalliques et les structures en mer. Il est conçu pour permettre un travail collaboratif entre grands industriels, PME, universitaires, écoles, laboratoires et organismes de formation. Il s’agit, en mutualisant les moyens d’essais et d’expérimentation, mais aussi les compétences et les expériences, de favoriser des projets de R&D imaginés dès le départ pour des applications industrielles. Car c’est bien là l’objectif du Technocampus Ocean : fédérer et concentrer la matière grise française, si réputée dans le monde, sur des projets innovants mais pragmatiques, afin de développer les outils de production les plus efficients et, ainsi, améliorer la compétitivité de la filière navale et de celle naissante des énergies marines renouvelables (EMR). « C’est extrêmem

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Energies Marines Renouvelables