Défense
Télémesure : Un contrat de 12 millions d'euros pour DCNS et CPI

Actualité

Télémesure : Un contrat de 12 millions d'euros pour DCNS et CPI

Défense

Le Français DCNS et l'Américain CPI ont gagné un contrat de 12 millions d'euros sur 7 ans pour le remplacement et le soutien de 19 antennes de télémesure déployées sur 7 sites différents de la Délégation Générale pour l'Armement (DGA). Le Centre d'Essais de Lancement de Missiles des Landes, le Bâtiment d'Etudes et de Mesure Monge et le Centre d'Essais en Vol sont notamment concernés. Ces antennes sont destinées à assurer la réception de signaux de télémesure émis pas des objets fixes ou mobiles, principalement missiles et avions de chasse dans le cas présent. Certaines de ces antennes sont équipées de caméras de poursuite et d'autres permettent la réception de signaux météorologiques.
Pour répondre à cet appel d'offres, et afin d'offrir le meilleur service à son client, DCNS s'est adjoint le savoir-faire de la société américaine CPI, leader mondial de la télémesure. « Ce succès est donc le résultat d'une étroite collaboration des deux parties en phase d'offre, avec un réel partage des compétences et une complémentarité évidente garantissant la couverture de l'ensemble des exigences du client », note le groupe naval français.

Nouveau succès après un contrat pour 14 tourelles de trajectographie

DCNS assurera la maîtrise d'oeuvre globale du projet, les études d'installation, le génie civil, le déploiement, les essais et le maintien en condition opérationnelle pendant 7 ans. De son côté, CPI assurera le développement et la fabrication des antennes de télémesure, contribuera à la maîtrise d'oeuvre du projet et aux premières mises en service. Pour l'ex-DCN : « Ce contrat prouve la capacité de DCNS à construire des partenariats solides aboutissant à des offres compétitives. Il concrétise également la mise en avant du savoir-faire de DCNS dans des domaines complémentaires de son positionnement habituel ».
En 2008, DCNS avait déjà remporté le marché de mise à hauteur et de maintenance d'un parc de 14 tourelles de trajectographie optique pour la DGA, sur les site « Landes » et « Méditerranée » de son Centre d'essais de lancement de missiles (CELM). L'opération de rénovation de ces tourelles comprend la fourniture, l'installation, la mise en service des équipements de remplacement ainsi que la formation des utilisateurs et organismes de maintenance, la fourniture de la documentation et le maintien en condition opérationnelle des installations modernisées pendant 4 ans.

Naval Group (ex-DCNS)