Divers
Tempête : Week-end meurtrier sur la côte bretonne

Actualité

Tempête : Week-end meurtrier sur la côte bretonne

Divers

Trois personnes sont décédées et deux autres ont disparu, au large des côtes bretonnes, durant le week-end de la Pentecôte. Soumis à des vents violents, le littoral a subi les assauts de rafales dépassant les 100 Km/h et de creux de plus de six mètres. plusieurs usagers de la mer ont été surpris par ce mauvais temps, digne d'une tempête hivernale. Dans les Côtes d'Armor, les corps sans vie de deux plongeurs ont été retrouvés dimanche à Perros-Guirec. Ils faisaient partie d'un groupe de six plongeurs qui s'était retrouvé en difficulé dimanche devant la côte de Ploumanach. Quatre ont pu regagner la côte par leurs propres moyens mais les deux autres sont morts avant l'intervention des secours (Canot tous temps de la SNSM de Ploumanach, moyens des pompiers des Côtes d'Armor et hélicoptère Dragon 50 de la sécurité civile). Dans le département voisin du Finistère, c'est un plaisancier qui s'est noyé au large de Penmarc'h. L'homme est tombé du Challenge 32, un sloop français de 21 mètres qui transportait 6 membres d'équipage. Malgré l'intervention rapide de ses équipiers et de l'hélicoptère Dragon 29 de la Sécurité Civile, le marin n'a pas survécu. Autre victime, une plongeuse de 47 ans qui a disparu, samedi, après avoir effectué une descente à grande profondeur, au large du phare du Four. La victime faisait partie d'un groupe de quatre plongeurs privés d'assistance en surface après une panne de moteur de leur Zodiac. Alerté samedi après-midi par la vigie du Stiff, le CROSS CORSEN a immédiatement dépêché d'importants moyens, comprenant les canots de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) de l'Aber Wrac'h, de Portsall et de Porspoder, ainsi que l'hélicoptère Dragon 29 de la Sécurité Civile puis un Super Frelon de la Marine nationale. Trois plongeurs ont pu être secourus mais les recherches n'ont pas permis de retrouver leur collègue. Après une interruption à la tombée de la nuit, les recherches ont repris dimanche, sans succès, avec les trois canots de la SNSM, des patrouilles côtières de la Gendarmerie et des survols d'un aéronef des Douanes.
Enfin, le navire océanographique Pourquoi Pas ? a signalé, dimanche soir, la disparition d'un officier marinier, vraisemblablement tombé par dessus bord. (*)
________________________________________________

(*) Voir l'article sur le Pourquoi Pas?

Pollution en mer et accidents