Construction Navale
Tender Shipyard va construire trois nouvelles annexes de yachts

Actualité

Tender Shipyard va construire trois nouvelles annexes de yachts

Construction Navale

La société Tender Shipyard, implantée en Vendée, a reçu trois nouvelles commandes pour des annexes destinées à de nouveaux yachts en construction chez l'Italien Benetti et le Néerlandais Heesen. Livrables entre octobre et décembre de cette année, ces tenders seront réalisés en carbone pour l'un et en polyester pour les deux autres. Après la construction d'une première annexe carbone de 7.4 mètres destinée au yacht Berkut, un Baglieto de 54 mètres, Tender Shipyard remporte donc un nouveau succès dans le milieu très fermé du yachting. Les trois futurs tenders sont du nouveau type TS 68/72, de 6.8/7.2 mètres.

TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)

Réalisé en version infusion carbone/époxy ou version Vinylester/verre, ce bateau léger a été dessiné par Philippe Cabon, créateur des Tresco, qui a imaginé une carène novatrice et plus stable. Propulsé par un moteur diesel Volvo de 220 cv ou un Yanmar 260 cv et accouplé à un Z Drive ou un hydrojet selon le choix, ce modèle devrait atteindre allègrement les 35 noeuds (la vitesse maximale enregistrée sur la version de 7.4 m du Berkut est de 47 noeuds). « Certifié CE pour 12 personnes, le TS 68/72 embarquera plus de passagers que ses concurrents semi-rigides pour un poids sous crochet variant de 1450 kg à 1650 kg suivant les versions. À bord, rien ne manque ; accastillage en inox poli, électronique comprenant la VHF et un GPS traceur grand format, radio CD Fusion, coussins, teck, réfrigérateur. Toutes les commandes sont regroupées au poste de barre, la zone technique se trouvant sous la console. Une large défense amovible en mousse à cellule fermée, habillée aux couleurs de la sellerie, protège le pourtour du bateau des manoeuvres un peu brusques. Bain de soleil sur le panneau moteur, plate forme arrière amovible et marche de descente sur l'avant en option garantissent des moments agréables », explique Philippe Cabon. Ce dernier précise que plusieurs options sont disponibles, dont le toit rigide, amovible, hydraulique ou manuel qui permet rapidement de protéger l'espace avant VIP et de transformer le tender en une petite limousine.

TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)

TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)

TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)

TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 68/72 (© : TENDER SHIPYARD)

Par ailleurs, Tender Shipyard travaille actuellement sur une version polyester propulsée par un Z Drive de 180 cv, livrée complètement équipée, avec électronique et armement de sécurité, pour moins de 200.000 euros. Une version Solas est également à l'étude. Le chantier vendéen, qui propose actuellement une gamme complète de modèles de 5.4 m à 12.6 m, en version open ou limousine. La société a même été contactée pour étudier une version limousine avec renforts en Kevlar et vitres blindées. « Chacun des modèles est totalement personnalisable, dans la limite des contraintes techniques et du niveau de qualité, afin d'être à l'image du propriétaire ; choix des matériaux, des teintes, finition carbone, bois verni, aménagement... Les formes de ces Tenders sont conçues pour allier sécurité, performance, confort et maniabilité ; ce qui leur confère une extrême polyvalence ».

TS 250 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 250 (© : TENDER SHIPYARD)

TS 146 (© : TENDER SHIPYARD)
TS 146 (© : TENDER SHIPYARD)

TS 146 en version pêche (© : TENDER SHIPYARD)
TS 146 en version pêche (© : TENDER SHIPYARD)

TS 120 limo (© : TENDER SHIPYARD)
TS 120 limo (© : TENDER SHIPYARD)

TS 120 limo (© : TENDER SHIPYARD)
TS 120 limo (© : TENDER SHIPYARD)

Comptant 6 salariés, Tender Shipyard, installé à Olonne-sur-Mer, a été créée il y a deux ans. A l'époque de Tresco, qui a été absorbé par Alliaura Marine, une douzaine de tenders avaient été réalisés. Et Philippe Cabon a voulu renouer avec ce marché de niche, en travaillant essentiellement sur les grands yachts, de plus de 30 mètres, pour proposer des tenders open ou limousine.
Alors que Tender Shipyard espère décrocher prochainement de nouvelles commandes, la société vendéenne compte également développer son activité dans les petits bâtiments militaires et les navires de servitude en coque composite.