Vie Portuaire
Terminal méthanier d'Antifer : L'Allemand EON rejoint Poweo et la CIM

Actualité

Terminal méthanier d'Antifer : L'Allemand EON rejoint Poweo et la CIM

Vie Portuaire

Le groupe allemand EON Ruhrgas a annoncé la signature d'un accord avec les Français Poweo et CIM en vue de réaliser le futur terminal méthanier d'Antifer, en Seine-Maritime. Six mois après le lancement d'un appel d'offres international, le dossier de Poweo et de la de Compagnie Industrielle Maritime avait été retenu en octobre 2006 par le port autonome du Havre. Les deux entreprises ont créé une société commune, Gaz de Normandie, détenue à 66,66% par Poweo et à 33,34% par la CIM. Afin de faire une place à leur nouveau partenaire allemand, les deux Français ont, respectivement, réduit leur participation à 50.33% et 25.17%, laissant donc 24,5% à EON. L'entrée d'autres acteurs dans le capital de Gaz de Normandie ne serait pas à exclure.
La société devra mener la construction et l'exploitation du futur terminal méthanier, dont l'ouverture est prévue en 2011. D'un coût estimé de plus de 500 millions d'euros, le site aura une capacité de regazéification de 9 milliards de m3 par an. Il sera doté d'installations permettant d'accueillir les plus grands méthaniers, comme les Qmax et Qflex.

Port du Havre