Vie Portuaire
Terminalisation, spécialisation et enjeux logistiques des ports africains

Analyse

Terminalisation, spécialisation et enjeux logistiques des ports africains

Vie Portuaire

Dans la dernière Note de Synthèse de l’Institut Supérieur d’Economie Maritime consacrée à l’Afrique maritime et portuaire (2012, n°141), Yann Alix montre l’accélération de la conteneurisation sur un continent dont les volumes ont triplé en une décennie, qui a mis en place des réformes portuaires amenant un tiers des ports africains à posséder des opérateurs privés et qui s’est intégré aux rotations des principaux armements conteneurisés. Cette nouvelle Note est l’occasion de faire le point sur la consolidation des processus précédemment évoqués et sur les enjeux territoriaux de ces mutations économiques stimulées autant par la croissance de nombreux pays que par la modernisation des infrastructures.

 

- Lire la Note de Synthèse de l'ISEMAR

 

 

_______________________________________________


L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

Les analyses de l'ISEMAR