Défense
Terminé barre et machine pour le Cassard

Actualité

Terminé barre et machine pour le Cassard

Défense

Tous pavillons dehors, dont l'un intègre le blason de la ville de Nantes, dont Jacques Cassard (1679-1740) est originaire, la frégate portant le nom du célèbre corsaire a appareillé de Toulon hier pour son ultime sortie en mer. Après avoir embarqué les familles de l’équipage le 30 mars, le bâtiment a réalisé sa navigation finale avec ses anciens commandants. L'heure est maintenant à la préparation au désarmement. 

Rentré de se dernière mission opérationnelle le 14 mars, après 135 jours d’un déploiement particulièrement actif en Méditerranée, mer Rouge et océan Indien, ainsi que dans le golfe Persique, le Cassard tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière au sein de la Marine nationale.

 

Le Cassard à son départ de Toulon hier (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le Cassard à son départ de Toulon hier (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

 

Le Cassard à son départ de Toulon hier (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le Cassard à son départ de Toulon hier (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

 

Le Cassard à son départ de Toulon hier (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le Cassard à son départ de Toulon hier (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Première des deux frégates antiaériennes du type F70 AA, elle fut construite à Lorient et mise en service en juillet 1988. Son sistership, le Jean Bart, a suivi en 1991 et doit être désarmé en 2021.  

Longs de 139 mètres pour une largeur de 14 mètres et un déplacement de 5000 tonnes en charge, ces bâtiments ont été conçus pour atteindre 30 nœuds, leur propulsion comprenant quatre moteurs diesels totalisant une puissance de 43.200 cv. Les FAA ont été dotées d’un système surface-air SM-1 MR (un missile à poste sur la rampe Mk13 et 39 en soute) provenant des anciens escorteurs d’escadre Bouvet et Kersaint, désarmés en 1982 et 1983. Aussi appelés Tartar, ces systèmes avaient été débarqués des vieux EE puis envoyés aux Etats-Unis pour modernisation avant d’être réinstallés sur les nouvelles FAA, dont quatre exemplaires devaient être initialement construits. Les deux autres, finalement annulées pour des raisons budgétaires, devaient à cet effet recevoir les Tartar des ex-Dupetit-Thouars et Du Chayla.

L’armement des Cassard et Jean Bart est complété par deux systèmes surface-air à très courte portée Sadral (6x2 missiles Mistral en batterie), 8 missiles antinavire Exocet MM40, une tourelle de 100mm, de l’artillerie légère, deux tubes lance-torpilles et un hélicoptère Panther.

Ces FAA seront remplacées par les septième et huitième unités du programme FREMM. Des frégates multi-missions à capacités de défense aérienne renforcées actuellement en cours de construction dans l’établissement lorientais de Naval Group. Il s’agit des futures Alsace et Lorraine, qui rejoindront la Marine nationale en 2021 et 2022. La première de ces FREMM DA doit être mise à l’eau dans un peu moins de deux semaines.

 

Marine nationale