Défense
Thales : Chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Actualité

Thales : Chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Défense

Les revenus du groupe d'électronique français se sont élevés, de janvier à juin, à 5.74 milliards d'euros, soit une hausse de 2% par rapport au premier semestre 2008. Mais le résultat opérationnel de Thales subit le contrecoup de la crise et des difficultés sur certains programmes, n'atteignant que 68 millions d'euros, soit une chute de 82% par rapport à la même période de l'an dernier (375 M€). Le résultat net part de groupe est, quant à lui, passé de 289 à seulement 12 millions d'euros. Dans le même temps, les prises de commandes ont atteint 5.86 milliards d'euros, soit une baisse contenue à 2% par rapport au premier semestre 2008. « Les premiers mois de l'année 2009 ont été marqués par des difficultés rencontrées sur différents programmes et par un contexte économique et financier mondial difficile. Ces éléments ont pesé sur plusieurs de nos activités. Nous renforçons notre vigilance dans la conduite de nos opérations et dans l'appréciation de nos risques. Nous entendons développer avec résolution des actions d'amélioration de la performance opérationnelle, afin que Thales poursuive son développement, au bénéfice de ses clients, de ses collaborateurs et de ses actionnaires », explique Luc Vigneron, président de Thales.

Les prises de commandes reculent dans la Défense

Avec 2.29 milliards d'euros, les prises de commandes du secteur Défense sont en baisse de 9% par rapport au premier semestre 2008. Ce dernier avait bénéficié notamment du contrat Lorads III de contrôle aérien et de plusieurs contrats navals (corvettes Maroc, frégates FREMM Italie). Les prises de commandes des activités navales s'inscrivent donc en retrait malgré l'enregistrement d'une importante commande de modernisation des chasseurs de mines à Singapour. Les prises de commandes des Systèmes aériens sont également en repli, l'entrée en carnet des suites du contrat ACCS LOC1 pour l'OTAN et des radars GM400 en Finlande ne compensant pas la baisse des prises de commandes des systèmes d'armes, d'électronique de missile et de systèmes de contrôle aérien (ces dernières ayant enregistré le contrat Lorads III au premier semestre 2008). En revanche, les nouvelles commandes des activités Terre & Interarmées sont en hausse sensible grâce notamment à des contrats de communications tactiques en Afrique et au Moyen-Orient, de surveillance des frontières à l'export et de systèmes embarqués sur véhicules pour la Suisse et l'Australie.
Côté revenus, le secteur Défense est en progression par rapport à 2008, avec 2.49 milliards d'euros (+4%). L'impacte de l'activité navale est en partie responsable de cette progression, qui résulte de la montée en puissance du programme de porte-avions CVF au Royaume-Uni, ainsi que des activités patrouilleurs pour le Danemark et des frégates FREMM pour la France, l'Italie et le Maroc. Les Systèmes aériens affichent également des revenus en hausse, notamment dans les activités de systèmes de gestion du trafic aérien, après les commandes importantes de l'an dernier. L'augmentation des revenus est plus modérée dans les activités Terre & Interarmées, la croissance de l'activité optronique et réseaux étant tempérée par la diminution des ventes en communications tactiques, notamment aux Etats-Unis.

Thales