Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Thales : Commande des radars et sonars pour les Gowind malaisiennes

Défense

Thales a enregistré la commande de six radars de surveillance du type SMART-S, ainsi que de six sonars remorqués Captas 2. Le contrat a été signé avec la société malaisienne Contraves Advanced Devices. Celle-ci est chargée de la fourniture d'équipements électroniques pour le programme SGPV (Second Generation Patrol Vessels), également appelé Littoral Combat Ships (LCS) par la Malaisie. Ce programme porte sur la construction de six corvettes, la livraison de la tête de série étant prévue en 2017. Le design retenu est celui de la Gowind Combat de DCNS. Le groupe français, qui a créé une filiale en Malaisie à l’occasion de ce programme, travaille sur la conception des bâtiments, qui seront réalisés localement, en transfert de technologie, par le chantier Boustead Naval Shipyard.  DCNS assurera aussi contrats de formation et de fourniture d’équipements, notamment le système de combat.

 

 

Sonar remorqué à immersion variable Captas 2 (© : THALES)

Sonar remorqué à immersion variable Captas 2 (© : THALES)

 

 

Côté Thales, il s’agit également d’un projet marqué par des transferts de technologie. En effet, si les deux premiers SMART-S seront fabriqués et testés sur le site du groupe à Hengelo, aux Pays-Bas, les quatre autres seront assemblés et testés par Contraves Advanced Devices, en utilisant des composants et le l’aide technique de Thales.

 

Pour mémoire, la Gowind Combat constitue le haut de gamme de la nouvelle famille de patrouilleurs et corvettes développée par DCNS. Réalisé aux normes militaires, ce bâtiment de 102 mètres de long et 2400 tonnes de déplacement en charge est conçu pour mettre en œuvre des missiles antinavire Exocet MM40 Block3, un système surface-air VL Mica, une tourelle de 57 à 76mm, des canons télé-opérés de 20 à 30mm, des torpilles, ainsi qu’un hélicoptère et des drones. Cette corvette peut être équipée d’un mât intégré mais le choix du SMART-S semble prouver que la Malaisie n’a pas opté pour cette architecture.  

 

 

Gowind Combat, ici avec une mâture unique (© : DCNS)

Gowind Combat, ici avec une mâture unique (© : DCNS)

Thales