Défense
Thales DCN : Rapprochement à marche forcée

Actualité

Thales DCN : Rapprochement à marche forcée

Défense

L’annonce pourrait être faite le 15 décembre, à l’issue d’un conseil d’administration (CA). Poussés par le gouvernement, DCN et Thales s’apprêteraient à conclure la préparation longue et difficile de leurs noces. L’électronicien, au cours d’un CA jeudi dernier, a accepté le principe d’une conclusion rapide de l’opération. Michèle Alliot-Marie ne semble pas étrangère à ce coup d’accélérateur, dont le futur couple « se serait bien passé », selon un proche du dossier. Le ministre de la Défense n’avait pas caché son souhait de voir le rapprochement bouclé avant la fin de l’année. Les deux principaux actionnaires de Thales, à savoir l’Etat (31%) et Alcatel (9,5%) ont donc « poussé le PDG du groupe, Denis Ranque, à conclure rapidement le projet avec DCN », explique le journal Les Echos. Après la signature du contrat des frégates multimissions (Fremm), le plus gros programme naval mené en France depuis la dernière guerre, les deux entreprises ont une meilleure visibilité, rendant le contexte plus favorable. Ce n’était toutefois pas suffisant. Le gouvernement a dû trouver une alternative au schémas initial, prévoyant l’entrée de Thales à hauteur de 35% dans le capital de DCN, c'est-à-dire au dessus de la

Naval Group | Actualité industrie navale de défense