Défense
Thales fournira les sonars et mâts des futurs SNLE britanniques

Actualité

Thales fournira les sonars et mâts des futurs SNLE britanniques

Défense

Le groupe d’électronique français, via sa filiale Thales UK, a été retenu par le ministère britannique de la Défense pour fournir les sonars et mâts des quatre futurs sous-marins nucléaires d’engins (SNLE) de la Royal Navy. Cela représente un marché de 330 millions de livres sterling.

Thales produira notamment une suite sonar 2076 comprenant un sonar d’étrave, des antennes de flanc et une antenne remorquée, évolution des systèmes équipant les sous-marins nucléaires d’attaque des types Trafalgar et Astute. Ces équipements seront produits à Templecombe et Stockport.

Le groupe va par ailleurs livrer pour les futurs SNLE du type Dreadnought des mâts optroniques, amélioration de ceux dont disposent les Astute. Equipés de moyens de guerre électronique et de caméras à haute résolution jour/nuit, ils seront plus fins que le précédent modèle afin de limiter au maximum les risques de détection. On notera que les périscopes et mâts optroniques ne sont pas une spécialité historique de Thales, ce savoir-faire étant en France dévolu à Safran. Mais le l’électronicien a racheté le spécialiste britannique de ce domaine, la société Barr and Stroud de Govan, qui fournit les sous-marins de la Royal Navy depuis 1917.

D’un coût annoncé à 31 milliards de livres, le programme Successor vise à remplacer les quatre SNLE britanniques de seconde génération, les HMS Vanguard, HMS Victorious, HMS Vigilant et HMS Vengence. Respectivement mis en service en 1993, 1995, 1996 et 1999, ces bâtiments de 149.9 mètres de long et 17.500 tonnes en plongée peuvent mettre en œuvre 16 missiles balistiques américains Trident II D5.

Premier de leurs quatre successeurs, le HMS Dreadnought a vu sa construction débuter en 2016 au chantier BAE Systems de Barrow-in-Furness. Sa livraison à la Royal Navy est prévue à partir de 2028 en vue de réaliser sa première patrouille au début des années 2030. Suivront les HMS Valiant, HMS Warspite et HMS King George VI. Ces sous-marins de 153.6 mètres et 17.200 tonnes en plongée seront équipés de 12 missiles Trident.

 

Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques