Défense
Thales : Gros contrat pour des mâtures intégrées aux Pays-Bas

Actualité

Thales : Gros contrat pour des mâtures intégrées aux Pays-Bas

Défense

Thales Nederland a annoncé hier la signature d'un contrat de 125 millions d'euros portant sur le développement et le support de quatre mâtures intégrées destinées aux futurs patrouilleurs hauturiers néerlandais. La tête de série de ces nouveaux bâtiments, du type Ocean Patrol Vessels (OPV), doit entrer en service fin 2010. Innovante et très complexe à mettre au point, la solution de la mâture intégrée consiste à rassembler, en un seul ensemble, les différents radars, systèmes optroniques et antennes de communication. Cette solution présente l'avantage de libérer de la place sur le pont, de limiter les délais de construction, de faciliter la maintenance ou encore de réduire la signature radar en limitant le nombre de mâts et d'aériens.
La mâture intégrée de Thales comprendra notamment un radar à quatre faces SMILE, dérivé des systèmes SMART et APAR. La veille surface sera assurée par un radar SEASTAR, qui pourra également assurer le guidage de l'hélicoptère embarqué. Ces deux équipements seront fixes et non tournants, comme les radars traditionnels. Le mât comprendra, par ailleurs, un système électro-optique (IR/TV) de surveillance et d'alerte GATEKEEPER. Panoramique, ce système, qui dispose d'une capacité de détection à 360 degrés, a été spécialement conçu pour contrer l'émergence des menaces asymétriques, comme les attaques de petites embarcations rapides et les nageurs.
On notera que DCNS a également développé un système de mâture intégrée, que l'industriel souhaitait installer sur les Frégates Européennes Multi-Missions (FREMM) mais dont la Marine nationale n'a pas souhaité.

Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique