Défense
Thales lance un nouveau canon de défense aérienne

Actualité

Thales lance un nouveau canon de défense aérienne

Défense

A l'occasion du salon Eurosatory, qui s'est déroulé la semaine dernière, Thales a lancé le RAPIDFire. Ce canon de défense aérienne, d'abord présenté dans une version terrestre, pourra également être adapté pour des applications navales. Le système associe un radar de surveillance CONTROLMaster 60 au module de commandement et de contrôle CONTROLView. Tous deux sont intégrés au système de visée optronique stabilisé multi-senseurs et au canon de 40 mm développé par CTAI, une filiale internationale de Nexter et BAE Systems. « Ce système d'armes est conçu pour répondre aux nouvelles menaces rencontrées par les forces armées aujourd'hui, et en particulier aux attaques de faible coût qui interviennent en masse et peuvent saturer les défenses anti-missiles classiques. Doté d'un puissant canon antiaérien, d'un radar 3D haute performance et d'un module C2 polyvalent, RAPIDFire est optimisé pour contrer les menaces aériennes de tous types, y compris les avions d'attaque au sol, les hélicoptères ou les engins aériens télépilotés, et les missiles de croisière ou les munitions guidées », explique Thales.

Le RAPIDFire  (© : THALES - BERNARD ROUSSEAU)
Le RAPIDFire (© : THALES - BERNARD ROUSSEAU)

On notera que le RAPIDFire a également été conçu pour permettre le tir de missiles STARStreak et de missiles surface-air à très courte portée (environ 7 km) atteignant une vitesse de Mach 3. « L'association de six missiles STARStreak et des munitions téléscopées (case telescoped ammunition) de 40 mm de nouvelle génération garantit une attaque précise et une puissance de feu élevée. Intégrés directement à la tourelle, les capteurs optroniques permettent, si besoin, le fonctionnement autonome de RAPIDFire. Compatible avec différents types de munitions, RAPIDFire peut aussi traiter des objectifs au sol, notamment les plateformes blindées, pour assurer l'autoprotection du système ».

Thales