Défense
Thales livre le premier radar à antenne active destiné au Rafale

Actualité

Thales livre le premier radar à antenne active destiné au Rafale

Défense

Thales a annoncé avoir livré à Dassault Aviation, sur le site de Mérignac, le premier radar RBE2 à antenne active de série. Ce radar sera monté sur le Rafale C137 qui deviendra le premier Rafale de série doté de cette nouvelle capacité. Il est prévu que la Direction Générale de l'Armement (DGA) prenne possession à l'été de cet avion de combat. Avant sa livraison, ce premier RBE2 AESA de série avait réalisé une campagne d'essais en vol de trois mois sur la base d'Istres. « Cette campagne a permis de constater la qualité de ce radar et des performances conformes aux attendus. Cette livraison conforme au calendrier prévu, atteste de la grande maturité du RBE2 à antenne active AESA et confirme Thales dans son leadership européen dans le domaine des radars aéroportés de combat », souligne l'électronicien français.

Le radar RBE2 sur Rafale (© : THALES)
Le radar RBE2 sur Rafale (© : THALES)

Le RBE2 à antenne active doit procurer au Rafale de l'armée de l'Air et de l'aéronautique navale française, ainsi qu'aux clients export de Dassault, des avantages stratégiques. Il aura, par rapport à son prédécesseur, une portée augmentée permettant la pleine utilisation de nouveaux armements tels que le missile air-air à longue portée Météor de MBDA, tout en donnant la possibilité de détecter des cibles à la signature réduite. Le nouveau radar offrira également une agilité des formes d'onde permettant d'obtenir des images à ouverture de synthèse (SAR) de grande résolution et d'augmenter la résistance du radar au brouillage. Enfin, une fiabilité accrue permet, selon les industriels, d'envisager 10 ans d'utilisation de l'antenne active sans intervention de maintenance. « Le Rafale sera alors le seul avion de combat européen à bénéficier en série des avantages de la technologie du Radar à antenne active. La supériorité de cet avion de combat omnirôle, déjà prouvée lors de l'opération Harmattan en Libye, se trouve ainsi renforcée pour toutes les missions qu'il pourra être amené à conduire dès son déploiement dans l'armée de l'air et la marine », affirme Thales.

Rafale Marine au catapultage  (© : DASSAULT AVIATION)
Rafale Marine au catapultage (© : DASSAULT AVIATION)

Thales Dassault Aviation