Défense
Thales modernisera les frégates allemandes

Actualité

Thales modernisera les frégates allemandes

Défense

La Bundesmarine et le groupe français Thales ont signé un contrat pour la modernisation complète des systèmes de conduite et commande de tir des frégates type 122 et 123. Prévu pour durer six ans, ce programme comprend les travaux sur les 12 navires (huit type 122, quatre type 123) et les installations terrestres correspondantes à Wilhelmshaven. L'ensemble des systèmes obsolètes seront remplacés par des ordinateurs performants et des consoles de visualisation utilisant les technologies les plus récentes. S'y ajouteront de nouveaux logiciels de mission, ainsi que l'intégration de tous les senseurs, armes et systèmes de communication. Thales coordonnera également les opérations de construction navale prévues dans le cadre de ces modifications.
Les bâtiments des classes F122 et F123 ont été construits dans les années 1980 et 1990. Leurs nouvelles missions nécessitent aujourd'hui une adaptation et une extension de leurs capacités, notamment dans les domaines de la reconnaissance, du guidage, de l'utilisation des armements et des opérations intégrées multinationales, qu’elles soient interarmes ou interalliés. C’est le plus important programme de modernisation d'envergure de la marine allemande prévu pour les prochaines années.
Principal fournisseur de la Bundesmarine pour les senseurs, les conduites de tir et les systèmes de combat, Thales annonce que ce programme sera mené par ses filiales en Allemagne et aux Pays-Bas. « D’autres partenaires industriels et des chantiers navals d’Allemagne du Nord participeront de manière significative à ce contrat en tant que sous-traitants », indique le groupe. Le montant de ce contrat s’élève à 70 millions d’euros.

Les Bremen (Type 122)

Mises en service entre 1982 et 1990, ces huit frégates à vocation anti-sous-marine ont été construites à Brême, Hambourg, Kiel et Emden. D’un déplacement de 3800 tonnes à pleine charge pour une longueur de 130 mètres, elles sont dotées de 8 missiles antinavires Harpoon, un système surface/air à courte portée Sea Sparrow (16 missiles dont 8 en soute), deux systèmes surface/air à très courte portée RAM, une pièce de 76 mm, quatre tubes lance torpilles et deux hélicoptères Lynx.

Les Brandenburg (Type 123)

Unités beaucoup plus récentes, ces frégates sont entrées en service au sein de la marine allemande entre 1994 et 1996. Leur déplacement atteint 5000 tonnes pour une longueur d’à peine 139 mètres. Les Brandenburg sont armées de 4 missiles antinavires Exocet MM 38, un système surface/air Sea Sparrow (lancement vertical), deux systèmes RAM, une pièce de 76 mm, quatre tubes lance torpilles et deux hélicoptères. Leur équipage comprend 216 hommes.