Défense

Actualité

Thales signe le contrat des sonars remorqués destinés aux frégates T26

Chargé du programme des nouvelles frégates britanniques du type 26, BAE Systems a commandé à Thales les sonars remorqués allant équiper ces bâtiments. Trois systèmes du type 2087 ont pour le moment été notifiés, correspondant à la commande des trois premières T26 annoncée début juillet par le groupe britannique. Ce dernier va débuter dès cet été la construction de la tête de série au chantier de Glasgow. En tout, huit frégates T26 doivent être réalisées afin de remplacer les actuelles unités du type 23, également équipées du 2087, tout comme leurs cousines chiliennes.

 

Frégate du type 26 (© : BAE SYSTEMS) 

 

Ce sonar remorqué à immersion variable est la version britannique du Captas 4 équipant les frégates multi-missions de la marine française. Pouvant atteindre plus de 300 mètres de profondeur et couvrir un volume d'eau très important, ce système de supériorité acoustique, qui émet des ondes actives à très basse fréquence sur de longues portées, est composé de quatre anneaux de céramique intégrés dans un corps remorqué. S’y ajoute, pour l’écoute, une antenne linéaire déployée indépendamment. La grande force du Captas 4 est de pouvoir déterminer instantanément d’où proviennent les bruits (bâbord ou tribord), un atout en haute mer, mais également en zone côtière, où le nombre de signaux est très important. 

Tout comme sur les T23 ou les FREMM françaises avec le NH90, ce système sera employé sur les futures T26 en tandem avec le sonar trempé FLASH équipant les hélicoptères Merlin de la Royal Navy.

 

Thales BAE SYSTEMS