Défense
Thales signe un contrat de 1.5 milliard d’euros pour les futures frégates allemandes
ABONNÉS

Actualité

Thales signe un contrat de 1.5 milliard d’euros pour les futures frégates allemandes

Défense

Après les frégates-multi-missions (FREMM) et les Rafale indiens, c’est le plus gros contrat engrangé depuis que Thomson CSF est devenu Thales il y a 20 ans. Le groupe d’électronique s’est vu notifier mardi 17 novembre un contrat de 1.5 milliard d’euros pour les futures frégates allemandes du programme Mehrzweckkampfschiff 180 (MKS 180). Des bâtiments de très fort tonnage puisqu’ils devraient atteindre un déplacement de plus de 9000 tonnes pour une longueur de 150 mètres.

A l’issue d’un appel d’offres, pour la première fois ouvert au niveau européen par un pays de l’UE pour des bâtiments de combat de premier rang, c’est pour mémoire la proposition portée par le groupe néerlandais Damen, allié au constructeur allemand Lürssen et à Thales, qui avait été choisie par Berlin en janvier dernier. Elle s’était imposée face à l'offre du tandem national German Naval Yards/TKMS, ce qui avait proviqué d'importants remous outre-Rhin.

Filiale du groupe Privinvest, GNY avait initié une bataille juridique contre le choix du gouvernement fédéral, mais y avait finalement renoncé au printemps après la conclusion d’un accord en vue d’une alliance avec Lürssen.

Suite à l'annonce de ce projet de fusion entre chantiers allemands et

Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique Damen | Toute l'actualité du constructeur naval néerlandais