Défense

Fil info

Thales va assurer la maintenance des communications du porte-avions britannique

Défense

Premier fournisseur de systèmes de connectivité et de services associés du ministère de la Défense britannique, Thales vient d’être notifié d’un contrat de soutien logistique des systèmes de communication de la flotte britannique pour sept ans.

D’un  montant de 100 millions de livres (110 millions d'euros), le contrat prévoit la maintenance unifiée des systèmes de communication Thales à bord des porte-avions de la classe Queen Elizabeth (QEC) sur le point d'entrer en service.

Le contrat, d’une durée de sept ans, comprend l’entretient, l'assistance et la gestion des systèmes de communication de la Royal Navy par Thales sur la plupart des bâtiments de la flotte durant tout leur cycle de vie : des nouveaux porte-avions QEC et destroyers de type 45 jusqu'aux plateformes plus anciennes de la flotte telles que le transport de chalands de débarquement.

Les systèmes couverts par ce contrat permettent à l'équipage du porte-avions de communiquer au sein du groupe aéronaval avec le reste de la Marine ainsi qu’avec les groupes de travail associés, les alliés, les navires civils et le trafic aérien en toute sécurité, partout dans le monde.

Ces systèmes critiques sont cruciaux et permettent aux navires d’être opérationnels. Ces moyens s'appuient sur le parc existant et déjà en service dans la Royal Navy.

Le contrat concerne une quarantaine d'emplois chez Thales au Royaume-Uni sur les sites de Crawley, Portsmouth, Plymouth et Bristol et irrigue également une quarantaine de sociétés britanniques à travers la chaîne d'approvisionnement globale.

Thales est un leader mondial des systèmes de communication militaires et équipe plus de 40 marines à travers le monde. Le Groupe fournit des systèmes de communication à la Royal Navy depuis plus de 60 ans.

Communiqué de Thales, 10/10/17

 

Thales