Défense
Thales va moderniser les radars de deux frégates néerlandaises

Actualité

Thales va moderniser les radars de deux frégates néerlandaises

Défense

La filiale néerlandaise du groupe d'électronique français a remporté le contrat de modernisation des radars des deux dernières frégates du type Karel Doorman (classe M). En 2011 et 2012, les Van Speijk et Van Amstel recevront un Seastar, radar non tournant composé d'antennes fixes placées dans la mâture. Ce système permet de détecter automatiquement et par tous temps les menaces asymétriques et les petits objets, comme les nageurs ou périscopes. Le Seastar, qui peut également être utilisé pour le guidage d'hélicoptère, complètera le radar tridimensionnel SMART-S et le radar de veille air à longue portée LW-08.

Vue du futur mât des frégates (© : THALES)
Vue du futur mât des frégates (© : THALES)

De plus, Thales Nederland installera sur les deux frégates un système Gatekeeper, assurant une veille électro-optique à 360° et doté d'un système d'alerte basé sur des senseurs TV et infrarouge (un Gatekeeper sera également installé par Thales sur le transport de chalands de débarquement Johan de Witt). Les nouveaux équipements permettront aux bâtiments d'être mieux protégés pour les actions en eaux littorales, où ils ont été amenés à évoluer ces dernières années au fil de leurs déploiements.
Livrées en 1993 et 1995, les Van Amstel et Van Speijk mesurent 122.25 mètres de long pour un déplacement de 3300 tonnes en charge. Leur armement comprend 8 missiles Harpoon, un système de lancement vertical Sea Sparrow (16 missiles), une tourelle de 76 mm, un système d'artillerie multitubes Goalkeeper, 2 mitrailleuses de 12.7 mm et 4 tubes lance-torpilles. Ces frégates peuvent embarquer un hélicoptère. A l'origine, elles faisaient partie d'une série de 8 bâtiments. Six ont été vendus à raison de trois lots de deux navires au Chili, à la Belgique et au Portugal.

Thales