Défense
Thales vend son drone de surveillance maritime Fulmar à la Malaisie

Actualité

Thales vend son drone de surveillance maritime Fulmar à la Malaisie

Défense

Thales a annoncé cette nuit la commande, par l’agence malaisienne de sécurité maritime (MMEA), de six drones de surveillance Fulmar. Ces engins seront mis en œuvre à partir des nouveaux patrouilleurs du type NGPC, dont six exemplaires sont en cours de construction au chantier Destini Shipbuilding and Engineering.

Drone à voilure fixe long de 1.2 mètre pour une envergure de 3.1 mètres et une masse de 19 kilos, le Fulmar peut voler à une altitude de 3000 mètres et atteindre 150 km/h, avec une endurance de 8 heures. Il est équipé d’une caméra, d’un système de positionnement GPS et d’un récepteur AIS (système d’identification automatique des navires civils). Ce mini-drone prend son envol sur une rampe et, de retour de mission, amerri près du bâtiment porteur afin d’être récupéré.

 

(© THALES)

(© THALES)

 

Il permettra à la MMEA de renforcer ses moyens de surveillance, en particulier dans le domaine de la lutte contre la piraterie, les trafics et la pêche illicites. Thales, dont la sélection du système avait été annoncée fin 2015 et qui a donc concrétisé ce choix malaisien par la commande de six Fulmar, assurera cette année la formation des personnels amenés à opérer ses drones. 

 

(© THALES)

(© THALES)

Thales