Pêche

Actualité

Thon rouge : Pas de consensus sur les nouveaux quotas

Pêche

Réunis en Croatie, la quarantaine de pays membres de la commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (ICCAT), a voté cette semaine pour une réduction des quotas de pêche au thon rouge. En Méditerranée et en Atlantique, pour 2007, les prises ne devront pas excéder 29.500 tonnes, puis 25.500 tonnes en 2010. Cette année, les pêcheurs pouvaient prendre dans leurs filets 32.000 tonnes de thon, auxquelles il faudrait ajouter, selon les organisations écologistes, quelques 15.000 à 20.000 tonnes de prises illégales. Ces associations, le WWF et Greenpeace en tête, dénoncent l'accord de Dubrovnik, l'estimant catastrophique pour l'avenir de l'espèce. Dans le camps des grands producteurs, les nouveaux quotas ne sont pas mieux vus. Du côté de la France, on estime que les flottilles tricolores vont devoir faire de gros efforts pour un accord qui ne permettra même pas de sauver le thon. La filière, qui arme une centaine de navires, principalement basés en Méditerranée, est particulièrement inquiète. Outre la réduction des prises, l'ICCAT, dont le comité scientifique souhaitait une baisse à 15.000 tonnes, a décidé de restreindre les périodes de pêche et de renforcer les contrôles contre la pêche illicite.