Vie Portuaire
TIC 4.0 : vers la standardisation digitale de l’industrie de la manutention portuaire

Actualités

TIC 4.0 : vers la standardisation digitale de l’industrie de la manutention portuaire

Vie Portuaire

L’association TIC 4.0, lancée en 2018, entre dans une phase de développement avec la publication de définitions et la création d’une méthodologie. Aujourd’hui composée de manutentionnaires, d’équipementiers et de fournisseurs de composants, TIC 4.0 veut aller plus loin dans le travail de normalisation engagé en s’adressant aussi aux ports fluviaux et aux terminaux ferroviaires. Un article de Ports et Corridors

Engagé en 2018, la définition de standards pour l’industrie de la manutention est entrée dans une phase de plus grande ampleur avec l’arrivée en décembre du groupe hongkongais Hutchison Ports et celle prévue en janvier 2022 du groupe de manutention américain Ports America. Boris Wenzel, fondateur et président du Terminal Industry Committee 4.0 (TIC4.0), l’association de l’industrie des terminaux 4.0 basée à Bruxelles, nous explique la genèse de cette association et ses objectifs pour 2022.

Une idée née en 2018

L’idée d’engager un groupe de travail sur la standardisation des équipements de manutention a démarré en 2018. Lors d’une conférence organisée par la PEMA (Port Equipment Manufacturers Association, association des équipementiers portuaires

Divers Ports