Défense
Tir en images du nouveau missile balistique M51

Actualité

Tir en images du nouveau missile balistique M51

Défense

C'est une série de photos assez exceptionnelles que nous vous proposons aujourd'hui. Ces clichés, réalisés le 13 novembre dernier, montrent le premier tir « sous-marin » du nouveau missile balistique M51. Réalisé depuis le Centre d'essais de lancement de missile (CELM) de Biscarosse, il s'agissait du premier essai en immersion à partir du bassin du centre d'essai des Landes de ce missile stratégique intercontinental, dont la portée atteindra 9000 kilomètres.

(© : DGA)
(© : DGA)

(© : DGA)
(© : DGA)

(© : DGA)
(© : DGA)


Appelé à succéder au M45, mis en service en 1996 sur le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Triomphant, le M51 sera opérationnel en 2010. Il équipera d'abord le SNLE Le Terrible, construit par DCNS à Cherbourg et qui débutera le mois prochain ses premiers essais en mer. Le nouveau missile sera ensuite installé sur les trois premiers SNLE de la série, après une importante refonte (deux à trois ans par sous-marin) qui se déroulera à Brest. Le premier à bénéficier de cette modernisation, qui comprendra également la mise en place d'un nouveau système de combat, sera le Vigilant, sont passage au bassin étant prévu en 2011. Les travaux seront ensuite menés sur le Triomphant et le Téméraire, le coût de la refonte étant estimé à 2 milliards d'euros pour les trois bâtiments.
Chaque SNLE pourra embarquer 16 missiles M51. Long de 12 mètres pour 2,30 mètres de diamètre, l'engin, capable d'emporter 6 têtes nucléaires, affichera une masse de 56 tonnes.
Le coût du programme M51 atteint 8.5 milliards d'euros, soit 5.7 milliards pour le développement du missile et l'adaptation des infrastructures de l'Ile Longue, auxquels s'ajoutent 2.8 milliards d'euros pour la réalisation des lots destinés aux SNLE.
__________________________________________________

- Voir notre dossier sur la modernisation de la Force Océanique Stratégique

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française