Défense
Tirs d'Exocet et d'AASM à partir du porte-avions Charles de Gaulle

Actualité

Tirs d'Exocet et d'AASM à partir du porte-avions Charles de Gaulle

Défense

Jeudi dernier, dans l'après-midi, nous vous révélions le premier tir d'un missile antinavire Exocet AM39 Mod2 Block2 réalisé le matin même depuis un avion Rafale catapulté du Charles de Gaulle (*). Cet essai, mené au large du Centre d'Essais et de Lancement de Missiles (CELM) du Levant, a permis de valider la fonction antinavire du Rafale au standard F3, qui sera livré à la marine à partir de 2009. Depuis le début du mois, le porte-avions Charles de Gaulle mène une série de manoeuvres en Méditerranée, destinées à la fois à la qualification des jeunes pilotes mais aussi aux essais des industriels. Conçu par Dassault Aviation, le Rafale sera notamment équipé de l'Exocet et du missile de croisière Scalp EG, fournis par MBDA, ainsi que de l'Armement Air Sol Modulaire (AASM) développé par Sagem (**). Cette nouvelle munition, qui pourra être embarquée, comme les bombes GBU, à raison de 6 unités par avion, a également été tirée depuis un Rafale appartenant au groupe aérien du Charles de Gaulle.
La campagne CDG 07 doit s'achever vendredi et marque la dernière sortie en mer du bâtiment avant son premier grand carénage. Ce chantier majeur, qui sera opéré par DCNS à Toulon, verra l'immobilisation du porte-avions jusqu'en novembre 2008.
_________________________________________________

(*) Voir notre article sur le tir de l'Exocet AM39

(**) Voir notre article sur le Rafale et l'AASM


Marine nationale MBDA