Défense
Tirs en mer sur la côte libanaise

Actualité

Tirs en mer sur la côte libanaise

Défense

Canons de 155 mm, chars Leclerc, AUF1, VBL, véhicules M-113 : tout ce matériel a été déployé vendredi dernier, sur les hauteurs de Naqoura, au Liban, afin de coordonner un exercice de tirs face à la mer. Baptisé « Neptune Thunder », cet exercice a pour objectif de parfaire les connaissances opérationnelles de la Quick Reaction Force (QRF) et des forces armées libanaises. Cet entrainement s'inscrit dans un programme de longue durée, puisque c'est la sixième fois, depuis 2008, que cette démonstration d'artillerie est réalisée. « Encore une fois, cela a démontré l'interaction qu'il existe entre les soldats français de la FINUL et l'armée libanaise. L'entrainement, et notamment l'utilisation des armes collectives, est un objectif permanent et ce genre d'exercice est une excellente mise en oeuvre des savoir-faire », explique l'Etat-major des Armées. Afin de sécuriser la zone de tir, les navires de la Maritime Task Force avaient délimité une zone interdite à la navigation. C'était également le cas au niveau de l'espace aérien, puisqu'une « no flight zone » était en vigueur au dessus de Naqoura.

AUF1 français (© EMA)
AUF1 français (© EMA)

Canon de 155mm libanais(© EMA)
Canon de 155mm libanais(© EMA)

M-113 libanais (© EMA)
M-113 libanais (© EMA)