Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Tirs réussis pour le nouveau canon de 155mm des futurs Zumwalt

Défense

BAE Systems a récemment mené avec succès une campagne de tirs du LRLAP (Long Range Land Attack Projectile), une munition propulsée et guidée de 155mm destinée à l’artillerie principale des futurs destroyers américains du type Zumwalt (DDG 1000). L’objectif de ces essais était de déterminer les performances de la propulsion dans différentes ambiances (températures chaudes et froides), tout en testant les capacités de la tête de l’obus et de son guidage par GPS. « Les tests ont démontré la capacité de tir précis à longue portée à l’aide d’une fusée, le guidage des projectiles par un système de positionnement par satellite fournissant l’effet désiré sur les cibles. Toutes les exigences des tests ont été respectées ou dépassées », se félicite BAE Systems.

 

(© BAE SYSTEMS)

(© BAE SYSTEMS)

 

 

 

Une portée de 140 km et une cadence de 10 coups par minute

 

Long de 2.2 mètres pour un poids de 104 kg, le LRAP devrait afficher une portée de 74 milles, soit près de 140 km (60 milles dans un premier temps). Ce projectile doit permettre aux futurs destroyers américains d’atteindre depuis la mer des cibles situées à l’intérieur des terres, en intervenant par exemple dans une préparation d’artillerie préalable à une opération amphibie ou en soutien de la progression en territoire ennemi des troupes débarquées. Le LRLAP sera mis en œuvre par l’AGS (Advanced Gun System), chaque Zumwalt disposant de deux tourelles de 155mm, avec une cadence de tir de 10 coups par minute et un total de 600 munitions réparties en deux soutes.

Le 28 novembre, BAE SYSTEMS a annoncé la notification, par l'US Navy, d'un contrat de 80.3 millions de dollars en vue de fournir les deux AGS du troisième destroyer du type Zumwalt, s'ajoutant à une première commande de 149 millions de dollars en octobre 2011. La réalisation des six canons destinés au DDG 1000 a été confiée aux sites de BAE à Louisville et Cordova, aux Etats-Unis.

 

Un canon AGS tirant une munition LRLAP (© BAE SYSTEMS)

Un canon AGS tirant une munition LRLAP (© BAE SYSTEMS)

 

Test de tir d'une  munition LRLAP (© BAE SYSTEMS)

Test de tir d'une  munition LRLAP (© BAE SYSTEMS)

 

Le premier DDG 1000 en cours de construction

 

Compte tenu de leur coût très élevé, seuls trois bâtiments du type DDG 1000 seront réalisés. La tête de série, le futur USS Zumwalt, devrait être mise à flot en 2013, sa livraison intervenant au plus tôt en 2015. Les deux suivants, qui seront baptisés USS Michael Mansoor et USS Lyndon B. Johnson, doivent être opérationnels en 2016 et 2018. Longs de 185 mètres pour un déplacement de plus de 14.500 tonnes en charge, ces destroyers furtifs disposeront, en plus de leurs tourelles de 155mm, de 80 cellules de lancement vertical pour des missiles de croisière Tomahawk, des missiles antinavire Harpoon, ainsi que des missiles surface-air SM-2/SM-3 et ESSM. L’armement sera complété par deux tourelles de 57mm, de l’artillerie légère et des tubes lance-torpilles. Ils pourront, de plus, mettre en œuvre un hélicoptère et des drones.

 

Le futur USS Lyndon B. Johnson (© US NAVY)

Le futur USS Lyndon B. Johnson (© US NAVY)

US Navy / USCG BAE SYSTEMS