Défense
TKMS achète le chantier brésilien Oceana
ABONNÉS

Actualité

TKMS achète le chantier brésilien Oceana

Défense

Le groupe allemand TKMS, qui ne possédait plus de chantier naval dédié aux navires de surface, a annoncé le 20 mai qu’il avait conclu l’acquisition d’Oceana, au Brésil. C’est ce chantier, situé à Itajaí (dans l’Etat de Santa Catarina) et appartenant jusqu’ici au groupe Companhia Brasileira de Offshore (CBO), qui va réaliser les quatre corvettes du programme Tamandaré. Des bâtiments conçus par TKMS, qui s’est allié à Embraer et Atech au sein du consortium Águas Azuis pour emporter ce marché au terme d’une farouche compétition internationale. Le gouvernement brésilien, qui avait choisi début 2019 ce consortium, a signé le 5 mars dernier le contrat de développement et de réalisation des Tamandaré, unités de 107 mètres et 3450 tonnes livrables non plus entre 2022 et 2024 comme initialement prévu mais entre 2025 et 2028.

 

Le chantier d'Oceana est spécialisé dans les navires de services à l'offshore (© : CBO)

Le chantier d'Oceana est spécialisé dans les navires de services à l'offshore (© : CBO)

 

Une acquisition surprenante pour TKMS. D’abord, du fait que la filiale marine du géant allemand ThyssenKrupp s’est désengagée depuis longtemps de la construction de bâtiments de surface dans son propre pays, en vendant en 2011 la partie du chantier HDW de Kiel dédiée à cette activité à Privinvest, la holding d’Iskandar Safa. Le site, devenu German Naval Yard,

ThyssenKrupp Marine Systems | Actualité du groupe naval allemand TKMS Marine brésilienne | Actualité de la Marinha do Brasil