Disp POPIN non abonne!
Défense
TKMS boucle la vente des chantiers suédois Kockums

Actualité

TKMS boucle la vente des chantiers suédois Kockums

Défense

Le groupe allemand Thyssen Krupp Marine Systems a confirmé le 22 juillet avoir bouclé la vente de sa filiale suédoise TKMS AB (ex-Kockums). Comprenant les sites de Malmö, Karlskrona et Muskö, la société a été reprise par le Suédois Saab, qui l’intègre sous la forme d’une business unit baptisée Saab Kockhums. Le montant de la transaction est de 37 millions d’euros. Annoncée fin juin, cette cession était soumise à l’approbation des Conseils d’administration des entreprises, ainsi qu'au feu vert des autorités de contrôle de la concurrence.

Alors que l’absorption de Kockums par TKMS en 2005 n’a pas apporté aux chantiers suédois le travail escompté, avec par exemple une participation aux contrats export enregistrés par le groupe allemand, le retour dans le giron national fut une affaire très politique. Soucieux de préserver le savoir-faire et les emplois de son industrie navale, notamment dans le domaine très sensible des sous-marins, le gouvernement de Stockholm a activement favorisé le rapprochement de TKMS AB avec Saab, ce dernier s’étant vu confier, en 2010, la maîtrise d’œuvre du programme portant sur le développement et la construction de deux sous-marins de nouvelle génération. Du type A26, ces bâtiments de 62 mètres de long et 2000 tonnes de déplacement en plongée doivent succéder, à l’horizon 2020, aux deux derniers Västergötland, en service dans la marine suédoise depuis 1989 et 1990. En plus du marché national, ce programme pourrait permettre à l’industrie navale du pays de se relancer sur le marché export.

 

 

Vue d'un futur sous-marin du type A26 (© SAAB KOCKUMS)

Vue d'un futur sous-marin du type A26 (© SAAB KOCKUMS)

 

 

Saab Kockums, qui emploie 900 personnes, a également conçu le système de propulsion anaérobie Stirling et travaille aussi dans le domaine de la guerre des mines. La société est, par ailleurs, présente dans les navires de surface. On lui doit notamment les cinq corvettes furtives du type Visby. Ces bâtiments très innovants de 72.7 mètres et 650 tonnes en charge ont été livrés à la marine suédoise entre 2006 et 2008. « Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie visant à développer notre offre et renforcer la position de Saab sur le marché des systèmes navals. Kockums a une offre unique et une présence locale forte en Suède dans le domaine des sous-marins et des bâtiments de surface. Son acquisition nous permet de devenir un fournisseur complet de systèmes militaires navals. Nous voyons également un bon potentiel pour développer l’activité actuelle de la société au travers d’opportunités sur le marché export », affirme Håkan Buskhe, président de Saab. 

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)