Défense
TKMS signe un contrat de plus de 2 milliards d'euros pour quatre frégates

Actualité

TKMS signe un contrat de plus de 2 milliards d'euros pour quatre frégates

Défense

Après le feu vert délivré la semaine dernière par le Bundestag, la marine allemande a notifié à Thyssen Krupp Marine Systems le lancement du programme des frégates du type 125. Ce contrat, estimé à près de 2.3 milliards d'euros, porte sur la réalisation de quatre bâtiments de 6800 tonnes destinés à l'action vers la terre. D'une longueur de 148 mètres pour une largeur de 18.4 mètres, ces navires pourront atteindre 26 noeuds grâce à une puissance propulsive de 32.000 kW. Leur autonomie sera de 4000 milles à 18 noeuds. La marine allemande prévoit d'y affecter deux équipages, se relevant tous les quatre mois. L'armement des F 125 comprendra une version navalisée du Multiple Launch Rocket System (MLRS) et 8 missiles antinavires Harpoon. Côté artillerie, l'Allemagne a finalement abandonné l'option initiale de la pièce de 155 mm à longue portée. L'Italien OTO-Melara fournira une tourelle de 127 mm Light Weight de 26 tonnes. D'une longueur de 64 calibres, le canon, s'il est armé avec des nouvelles munitions Vulcano, pourra tirer à 70 kilomètres. Pour contrer les menaces asymétriques, notamment les attaques d'embarcations rapides, les F 125 disposeront de deux canons téléopérés de 27 mm, ainsi que de cinq mitrailleuses de 12.7 mm (HITROLE-NL Mod. 517). L'autodéfense contre missiles sera assurée par deux systèmes surface-air RAM. Un hangar permettra par ailleurs d'embarquer deux hélicoptères NH 90. Pour les opérations spéciales, deux niches sur chaque bord abriteront quatre embarcations rapides, chaque bâtiment pouvant loger 50 commandos.
Livrables par TKMS entre 2014 et 2017, les quatre frégates devraient être réalisées à Hambourg, Brême, Emden et Wolgast.

ThyssenKrupp Marine Systems | Actualité du groupe naval allemand TKMS