Croisières et Voyages
TMR fait une pause avec Paquet et retourne chez Croisières de France

Actualité

TMR fait une pause avec Paquet et retourne chez Croisières de France

Croisières et Voyages

C'est finalement avec CDF Croisières de France que TMR a signé pour 2012. Ces deux dernières années, le voyagiste marseillais avait tenté, avec Costa, de relancer les croisières Paquet, rachetées en 1993 par la compagnie italienne et mises en sommeil en 1998 suite à la vente de l'ancien Mermoz. En 2010, TMR avait affrété durant quatre mois le Costa Allegra, commercialisé pour des croisières à thème sous la marque Paquet. Puis, cette année, un nouvel affrètement avait été conclu sur un navire plus récent, le Grand Mistral, d'Iberocruceros (filiale espagnole de Costa), pour quatre croisières en Méditerranée. Mais, manifestement, la mayonnaise n'a pas pris. Jouissant encore d'un très grand prestige dans l'imaginaire collectif, Paquet avait suscité beaucoup d'attentes. Mais, plus de 10 ans après le départ du Mermoz, l'évolution des conditions économiques en matière d'exploitation de paquebots n'a pas permis de proposer des standards aussi élevés que ceux du célèbre navire, qui symbolisa de 1965 à 1998 une certaine idée des croisières à la françaises. Pour poursuivre l'aventure Paquet sur une troisième saison, TMR avait donc demandé à Costa un certain nombre d'adaptations, notamment sur la nourriture et au niveau de la francophonie au sein de l'équipage. En juillet dernier, Pierluigi Foschi, président du groupe Costa, a reçu Jean-Maurice Ravon pour en discuter.

Le paquebot Mistral (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF)
Le paquebot Mistral (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF)

« Il y a de la place pour un navire dédié à la clientèle française »

« La politique de Costa est, aujourd'hui, basée sur l'exploitation de grands navires standardisés. Les petits navires spécialisés ne semblent pas entrer dans leurs objectifs. Il faut dire que, pour eux, il est difficile de changer l'équipage et les prestations, ainsi que l'avitaillement d'un navire pour, seulement, quelques croisières dans l'année. D'après Pierluigi Foschi, la seule manière de répondre à nos demandes était de positionner un navire à l'année sur le marché français. Mais, d'une part, je ne peux pas risquer d'affréter un navire à l'année, et d'autre part, on ne considère pas pour le moment, chez Costa, qu'il y a de la place pour un navire dédié en permanence au marché français », explique Jean-Maurice Ravon.
Fort de ce constat, les deux partenaires ont décidé, d'un commun accord, de suspendre pour le moment l'initiative Paquet. « La discussion a été très courtoise et nous avons décidé de nous donner le temps de la réflexion l'année prochaine pour, éventuellement, renégocier en 2013 », précise le patron de TMR, évidemment un peu déçu après les lourds investissements consentis ces deux dernières années. « Je le regrette car je pense vraiment qu'il y a de la place pour un navire dédié à la clientèle française et, pour Costa, cela aurait été l'occasion de se différencier. Malheureusement, les garanties que nous avions demandé ne pouvaient être satisfaites car il n'est pas dans les objectifs de la compagnie, aujourd'hui, de positionner un navire à temps plein sur le marché français ».

Vue du futur paquebot L'Horizon (© : CDF CROISIERES DE FRANCE)
Vue du futur paquebot L'Horizon (© : CDF CROISIERES DE FRANCE)

Deux croisières thématiques sur L'Horizon l'an prochain

La « parenthèse » Paquet étant fermée, TMR s'est rapproché de CDF Croisières de France, avec lequel le voyagiste avait déjà travaillé en 2009 sur une période de quatre mois. « L'affrètement du Bleu de France entre septembre et novembre 2008 a été une réussite et les clients étaient contents des prestations. Mais, à l'époque, il n'avait pas été possible de poursuivre notre collaboration », rappelle Jean-Maurice Ravon. Pour débuter, en 2012, avec CDF, le voyagiste ne va pas, cette fois, affréter le navire, mais a signé un contrat d'allottement sur un nombre important de cabines. Deux croisières thématiques seront notamment organisées au printemps et à l'automne 2012. La première, du 29 avril au 6 mai, sera consacrée au jazz avec à bord un beau plateau d'artistes. Cette traversée, au départ de Marseille, fera escale à La Maddalena (Sardaigne), Tunis, Ibiza, Mahon (Minorque) et Barcelone. La seconde croisière de TMR, consacrée à la gastronomie, se déroulera du 21 au 28 octobre. Le navire partira toujours de la cité phocéenne mais, cette fois, mettra le cap sur Portofino, Civitavecchia (Rome), Salerne, Trapani (Sicile) et Malte, avant de revenir à Marseille.
Ces croisières ne se dérouleront pas sur le Bleu de France, qui quittera CDF prochainement, mais sur L'Horizon, le nouveau paquebot de la compagnie, dont la mise en service interviendra, après remise à neuf, en avril 2012. Disposant aussi de cabines sur d'autres départs proposés par CDF sur L'Horizon, TMR espère faire voyager autour de 5000 passagers l'an prochain.

Costa Croisières