Offshore
Total : Appel à la grève le 15 avril dans les raffineries françaises

Actualité

Total : Appel à la grève le 15 avril dans les raffineries françaises

Offshore

La CGT a appelé hier les salariés des raffineries françaises du groupe Total à cesser le travail le 15 avril. Cette date correspond au jour où doit se tenir, sous l'égide du gouvernement, une table ronde sur l'avenir du raffinage dans l'Hexagone. Dénonçant la fermeture de la raffinerie des Flandres, près de Dunkerque, le syndicat appelle les personnels à défendre l'emploi. La CGT réclame « une industrie du raffinage au service des besoins économiques et sociaux du pays et des bassins d'emploi ».
Lundi, lors d'un Comité Central d'Entreprise au siège du groupe, à la Défense, Total a présenté son projet de fermeture de l'établissement des Flandres, l'une des six raffineries françaises du groupe. S'engeant à ne procéder à aucun licenciement parmi les 370 salariés, la direction souhaite reconvertir le site en dépôt. Un centre de formation aux métiers du raffinage et un centre d'assistance technique aux opérations de raffinage seraient créés sur place, ce qui permettrait de maintenir à Dunkerque 240 postes. En parallèle, Total prévoit de reclasser 80 salariés dans d'autres raffineries et 30 sur d'autres types de structures du groupe en France. Enfin, 20 salariés pourraient bénéficier d'un départ anticipé à la retraite.
Dénonçant la fermeture de l'établissement des Flandres, les salariés, très mobilisés, avaient paralysé, le mois dernier, les raffineries et dépôts pétroliers du groupe.

Total | Actualité maritime du groupe énergétique français