Offshore
Total n'a pas l'intention de lancer une OPA sur BP

Actualité

Total n'a pas l'intention de lancer une OPA sur BP

Offshore

« Nous n'étudions pas le rachat de BP », a déclaré vendredi Christophe de Margerie, président de Total, en répondant aux rumeurs selon lesquelles le groupe pétrolier français envisagerait de lancer une OPA sur le groupe britannique, qui a perdu la moitié de sa valeur depuis le début de la marée noire aux Etats-Unis. Le patron de Total n'a, en revanche, pas exclu l'achat d'actifs appartenant à BP. « S'ils en mettent en vente maintenant, bien sûr que ça se regarde, si ce sont eux qui font le mouvement », a-t-il précisé.
A Londres, la presse britannique affirme, pour sa part, que BP est à la recherche d'un actionnaire stratégique pour contrer une éventuelle OPA. Le Sunday Times évoque une éventuelle prise de participation de 5 à 10% dans le capital du groupe, opération qui pourrait intéresser d'autres compagnies pétrolières ou des fonds souverains au Moyen-Orient. On parle également d'une possible augmentation de capital, ainsi que de la vente d'actifs pour 10 milliards de dollars. L'argent serait destiné à abonder un fonds d'indemnisation destiné aux victimes de la marée noire dans le golfe du Mexique.

Total | Actualité maritime du groupe énergétique français