Offshore
Total se prépare à opérer son premier méthanier

Actualité

Total se prépare à opérer son premier méthanier

Offshore

Le géant français du pétrole devient armateur au gaz. Avant la fin de l'année, le méthanier Arctic Lady sera opéré pour le compte de Total en Norvège. Affrété par Total E&P Norge AS pour 20 ans, le navire assurera le transport en Europe et dans le golfe du Mexique du gaz produit par le nouveau gisement de Snøhvit, situé en mer de Barents. Produit au large des côtes norvégiennes, le gaz naturel est acheminé via une conduite de 143 kilomètres jusqu'à l'usine de liquéfaction de Melkøya, dont la capacité annuelle est de 4,2 millions de tonnes de GNL et le début de production attendu au quatrième trimestre. C'est là qu'il sera réceptionné par l'Arctic Lady, qui l'exportera vers les marchés européen et nord-américain.
Livré en avril 2006 par les chantiers Mitsubishi Heavy Industries de Nagasaki, au Japon, le navire est l'un des plus gros méthaniers actuellement en service. Long de 288 mètres pour une largeur de 49 mètres et un tirant d'eau de 12.3 mètres, sa coque a été conçue pour évoluer dans les eaux du Grand Nord. Disposant de quatre cuves sphériques, le bateau peut transporter 147.208 m3 de Gaz Naturel Liquéfié. Son port d'attache est Hammerfest, en Norvège. L'Arctic Lady est le sistership de l'Arctic Princess, livré en janvier 2006 par Mitsubishi et lui aussi destiné au transport de GNL depuis Snøhvit.
Le nouveau gisement est opéré par Statoil (33.53%), Total ayant une participation de 18% dans le projet, Petoro 30 %, Gaz de France 12 %, Hess 3,26 % et RWE-DEA 2,81 %.

Total