Vie Portuaire
Toulon accueille le plus gros roulier exploité en Méditerranée

Actualité

Toulon accueille le plus gros roulier exploité en Méditerranée

Vie Portuaire

Nouvellement affecté à l’autoroute de la mer entre Toulon et la Turquie, l’UN Istanbul, de l’armement turc UN-roro, a réalisé sa première escale dans le port varois le 4 décembre (visite du bord en images à la fin de cet article). Flambant neuf, ce navire, livré au printemps par le chantier allemand Flensburger Shiffbau-Gesellschaft, est le plus gros roulier exploité en Méditerranée. Long de 208 mètres, il dispose de 4094 mètres linéaires de garages, soit une capacité de 283 camions.

L’arrivée de ce bateau sur la ligne Toulon – Istanbul illustre le développement de ce service, inauguré en 2010. Aujourd’hui exploitée avec deux navires, actuellement l’UN Istanbul et le Saffet Ulusoy, l’autoroute de la mer propose deux rotations par semaine, avec des escales au port de Brégaillon (La Seyne-sur-Mer) le mercredi et le dimanche. Les rouliers relient la rade de Toulon au port turc de Pendik, près d’Istanbul, en seulement trois jours. Poursuivant sa croissance, la ligne devrait frôler, cette année, les 40.000 pièces de fret. Alors que les chauffeurs laissent leurs camions au port d’embarquement et que d’autres les reprennent en main à l’arrivée, les marchandises transportées sont très diversifiées. On trouve dans les remorques des produits manufacturés, du textile ou encore des pièces de véhicules.

 

 

L'UN Instanbul à Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul à Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

 

Une marché géographiquement très étendu 

 

 

Des chargements qui ne sont pas uniquement focalisés sur les marchés français et turcs, loin de là. « Les marchandises transportées sont très variées et, lorsqu’elles arrivent à Toulon, sont destinées non seulement à rejoindre la France, mais aussi l’Espagne, le Portugal, le Royaume-Uni et le Benelux. Et, dans l’autre sens, au-delà de la Turquie, c’est tout le Moyen-Orient qui est visé », explique Fabrice Jourdain, agent d’UN ro-ro dans le port français. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la majorité des flux ne va pas dans le sens que l’on imagine : « En fait, l’export depuis Toulon est supérieur à l’import », dans des proportions d’environ 55% contre 45.

Devenue l’une des principales autoroutes maritimes au départ de France, la ligne Toulon-Istanbul est désormais bien implantée, UN-roro salue les relations établies avec le port varois. « Nous travaillons en étroite collaboration avec la Douane, les dockers, le port et la CCI. Il y a une chaîne d’union entre tous les partenaires du port qui explique le succès de cette ligne ». Du côté de l’autorité portuaire, on se félicite également de ce partenariat et de l’activité engendrée par la ligne. Selon Robert Cavanna, président de Ports Toulon Provence, l’arrivée de l’UN Istanbul « montre la bonne santé de cette véritable autoroute de la mer. Née d'une initiative privée, celle-ci fonctionne sans subvention, passagers, ni voiture. Avec deux rotations par semaine, 38.000 poids lourds transportés en import/export en 2012, ce sont près de 6 millions d'euros (hors péages) qui sont injectés dans l'économie locale ».

 

 

L'UN Instanbul à Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul à Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

Investissements sur le port

 

 

Pour soutenir le développement de cette activité, un nouveau coffre a été mis en place, afin de pouvoir assurer l’amarrage (deux aussières) en toute sécurité de l’UN Istanbul, qui mesure 15 mètres de plus que ses aînés et doit pouvoir compter sur ce nouvel ouvrage en cas de fort vent. Dans le cadre de la mutualisation entre civils et militaires des outillages portuaires, c’est la Marine nationale qui a été chargée de la mise en place de ce coffre, Ports Toulon Provence prenant à sa charge le déplacement d’un câble militaire et l’équipement du coffre. Celui-ci sera utilisé à 90% pour des applications civiles, qu’il s’agisse de rouliers ou de navires à passagers. Car le poste roulier de Brégaillon, qui a été récemment remis à neuf par PTP, pourra aussi accueillir des ferries. 

 

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Cérémonie pour l'escale inaugurale (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Cérémonie pour l'escale inaugurale (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Instanbul (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 
 
 

 

Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer