Vie Portuaire
Toulon embouteillé suite au blocage du port de Marseille

Actualité

Toulon embouteillé suite au blocage du port de Marseille

Vie Portuaire

C'est un exceptionnel défilé de ferries que la rade de Toulon a connu hier. Cette affluence, inhabituelle, est consécutive au blocage de l'entrée du port de Marseille par des grévistes de la SNCM. Faute de pouvoir pénétrer dans les bassins phocéens, plusieurs ferries se sont déroutés sur Toulon. On a, ainsi, vu arriver le Girolata et le Scandola, de la Méridionale, ainsi que l'El Djazair II, d'Algérie Ferries. S'ajoutant aux navires de Corsica Ferries, les Mega Express Four et Mega Express Five, exploités en temps normal à Toulon, cette affluence de navires à passagers a provoqué un « coup de feu » dans la rade toulonnaise. Les services portuaires sont restés toute la journée sur le pont pour gérer la gymnastique complexe des appareillages et accostages, d'autant plus délicate que les infrastructures portuaires ne sont pas dimensionnées pour un tel trafic.

 L'El Djazair II à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
L'El Djazair II à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les dockers refusent de débarquer les camions

Les manoeuvres ne se sont, en outre, pas passées dans la plus grande sérénité. Ainsi, les dockers toulonnais ont refusé que les camions du Girolata quittent le bord, arguant de leur « ras-le-bol de servir de bouche-trous à Marseille ». Le navire a, tout de même, pu débarquer ses passagers et véhicules. Mais, face à ces difficultés et craignant des « troubles pour l'ordre public », le préfet du Var a interdit à un autre cargo-mxite de La Méridionale, le Scandola, d'accoster à Toulon. Contraint de rebrousser chemin, le bateau a finalement gagné Fos-sur-Mer, où les dockers l'ont empêché, par solidarité avec le mouvement marseillais, de décharger ses camions. Quant au Girolata, faute de pouvoir rentrer sur Marseille, il était toujours en attente hier soir, au mouillage. L'El Djazair II a, quant à lui, appareillé en fin d'après-midi pour mettre le cap sur Oran.
Si le port phocéen reste bloqué aujourd'hui, c'est le paquebot Costa Magica qui devrait, à son tour, se replier à La Seyne-sur-Mer, comme il l'a déjà fait à plusieurs reprises, ces derniers mois, en raison de mouvements sociaux à Marseille.

 Le Mega Express Four (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Mega Express Four (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Le Mega Express Four et le Mega Express Five  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Mega Express Four et le Mega Express Five (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Le Mega Express en attente au môle de La Seyne  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Mega Express en attente au môle de La Seyne (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Le Girolata (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Girolata (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Le Girolata et le Mega Express Five  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Girolata et le Mega Express Five (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Le Girolata et le Mega Express Five  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Girolata et le Mega Express Five (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Arrivée du Scandola  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Arrivée du Scandola (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Arrivée du Scandola  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Arrivée du Scandola (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Arrivée du Scandola  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Arrivée du Scandola (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 Arrivée du Scandola  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Arrivée du Scandola (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Ports de Toulon & Seyne-sur-Mer