Défense
Toulon : Florence Parly sur les FREMM engagées en Syrie
ABONNÉS

Actualité

Toulon : Florence Parly sur les FREMM engagées en Syrie

Défense

Sur la plage avant du Languedoc, les silos verticaux noircis témoignent encore d’un récent tir de missiles de croisière navals (MdCN). C’est ce qu’a pu constater vendredi la ministre des Armées, en déplacement à Toulon où elle est notamment venue saluer les équipages de deux des trois frégates multi-missions engagées dans les opérations ayant conduit, dans la nuit du 13 au 14 avril, aux frappes conduites en Syrie par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni. Alors que l’Aquitaine était arrivée le matin même dans la base navale varoise, Florence Parly s’est rendue sur le Languedoc pour la visite officielle. C’est ce bâtiment qui a effectué le tout premier tir, lors d’une intervention militaire, du MdCN développé pour les nouvelles frégates et sous-marins de la Marine nationale par MBDA. Trois missiles de ce type ont été lancés, complétant, pour le volet tricolore du raid occidental, les missiles aéroportés Scalp EG mis en œuvre par les cinq Rafale de l’armée de l’Air intervenus depuis Saint-Dizier, où la ministre s’était rendue dès le 14 avril. Elle y avait déjà félicité les militaires français pour la qualité du travail accompli et salué le succès de l’opération, visant selon Washington, Paris et Londres, trois sites de recherche, de production et de stockage d’armes chimiques.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française