Défense
Toulon : le nouvel appontement pyrotechnique de la base navale sort de l’eau
ABONNÉS

Actualité

Toulon : le nouvel appontement pyrotechnique de la base navale sort de l’eau

Défense

Le chantier du CA0, le nouvel appontement pyrotechnique de la base navale de Toulon destiné au chargement des armes des bâtiments de la Marine nationale, entre dans sa phase finale. Cet ouvrage, réalisé par un groupement d’entreprises emmené par Bouygues, doit être livré début 2020.

 

 

Contrairement aux CA1 et CA2, les nouveaux appontements FREMM longs de 180 mètres pour une largeur de 17 mètres construits à la perpendiculaire du quai Noël, le CA0 est volontairement éloigné de la zone de Castigneau, à l’ouest de laquelle il est relié par une longue passerelle. Cette conception comme un îlot en pleine rade a été voulue afin de faciliter l’embarquement de munitions tactiques sans contrainte alentour. Ce type d’opération nécessite en effet des mesures particulières et très strictes en matière notamment d’émissions électromagnétiques dans la zone de chargement. L’idée est donc d’éloigner le chargement de ces manutentions afin de ne pas perturber d’autres navires à quai ou l’activité des locaux situés à proximité.

L’appontement CA0 mesure 180 mètres de long pour 17 mètres de large. Sa construction a nécessité la pose de 78 pieux répartis en 26 files de 3 pieux chacune. Ils supportent des poutres en béton sur lesquelles a été coulée une dalle. Une passerelle métallique relie le CA0 à l’ouest de la zone Castigneau. Elle mesure 200 mètres de long pour 9 mètres de large, avec comme soutien de ses parties métalliques des chevêtres en béton installées tous les 40 mètres et supportées par deux rangées de pieux.

Ce nouvel appontement pyrotechnique, dont l’accès sera protégé et contrôlé, servira d’abord au chargement des armes des frégates multi-missions, comme les missiles de croisière MdCN ou encore les missiles antinavire Exocet. Mais le CA0 sera aussi utilisé par les nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque du type Barracuda, qui seront comme leurs aînés du type Rubis stationnés dans la zone de Missiessy mais profiteront du nouvel appontement pour également embarquer des munitions.

Les passages des bâtiments à ce nouveau pôle seront donc assez brefs, le temps des embarquements d’armes. Le CA0 va néanmoins être équipé de réseaux (courant haute et basse tension, fibre optique, fourniture d’eau potable et évacuation des eaux usées…) afin de permettre aux frégates et sous-marins de disposer des mêmes services que sur les quais traditionnels.

Marine nationale