Vie Portuaire
Toulon : Le trafic maritime dérouté pour cause de tir de missile

Actualité

Toulon : Le trafic maritime dérouté pour cause de tir de missile

Vie Portuaire

En raison d’un tir d’entrainement effectué par un bâtiment de la Marine nationale, le trafic maritime à destination de Toulon a été dérouté hier matin. Le Mega Express de Corsica Ferries et surtout le paquebot Island Princess ont, ainsi, été obligés de contourner l’île du Levant par le nord, passant par la rade d’Hyères pour rejoindre ensuite celle de Toulon. Si cette route alternative n’est pas inconnue des ferries, qui y transitent assez régulièrement, elle est en revanche exceptionnelle pour un navire de croisière. Un détour qui a d’ailleurs provoqué le retard de l’Island Princess, arrivé à La Seyne-sur-Mer vers 10H45 au lieu de 9 heures.

 

L'Island Princess arrivant à Toulon (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'Island Princess arrivant à Toulon (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

La frégate Cassard tire un SM-1 MR

 

Pour mémoire, l’île du Levant abrite une implantation de la Direction Générale de l’Armement. Le site DGA Essais de Missiles permet aux forces navales basées à Toulon, mais aussi à des marines étrangères et à des unités terrestres et aériennes, de s’entrainer en effectuant des tirs dans une zone équipée et sécurisée. Ainsi, la frégate Cassard a pu, dans le cadre d'un exercice Tamouré, mettre en œuvre hier un missile surface-air SM-1 MR contre une cible aérienne.

 

Le Cassard (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Cassard (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Des campagnes de test et de qualification de nouveaux équipements, comme ce fut le cas le mois dernier avec le premier tir depuis une frégate (l’Aquitaine) du missile de croisière naval (MdCN) y sont également réalisées. Située au sud de l’île du Levant, la zone concernée par les tirs fait bien entendu l’objet d’importantes mesures de sécurité, le secteur étant « blanchi », comme on dit dans le jargon militaire, afin de s’assurer qu’aucun élément autre que ceux engagés sous la conduite de la DGA ne s’y trouve. Pendant les phases d’exercice ou d’essai, la navigation est ainsi interdite dans la "ZONEX", les navires de commerce, bateaux de plaisance et autres pêcheurs étant déroutés. Même si, hier, le retard sur l’escale de l’Island Princess n’a probablement pas arrangé la compagnie et ses passagers, on notera toutefois que l’activité de l’île du Levant engendre peu de contraintes sur le trafic maritime en général, puisque le centre ne réalise en moyenne qu’une campagne par mois. Les tirs cessent en outre pendant l’été (de début juillet à début septembre)  pour éviter justement d’impacter la navigation au plus fort de la saison, là où les bateaux sont les plus nombreux au large des côtes varoises. 

Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer