Vie Portuaire
Toulon : Les rouliers de la ligne vers la Turquie équipés de scrubbers

Actualité

Toulon : Les rouliers de la ligne vers la Turquie équipés de scrubbers

Vie Portuaire
Marine Marchande

Alors que les liaisons roulières entre la Turquie et Toulon ont été réduites d'un tiers cet été, dans le cadre de l’entrée en vigueur au mois de janvier de la nouvelle règlementation sur les émissions polluantes en Méditerranée, les navires de la compagnie turque U.N. RO-RO, reprise en juin 2018 par le groupe danois DFDS, sont équipés de scrubbers. Ces systèmes de lavage des fumées permettent, pour mémoire, de traiter les rejets d’oxyde de soufre produits par la combustion du fuel lourd. L’un de ces navires, l’UN Akdeniz, est arrivé dimanche à Toulon après avoir été équipé de ce dispositif, qui a entrainé un accroissement sensible de la taille de sa cheminée.

 

 

L'UN Akdeniz avant l'installation des scrubbers mais après jumboïsation (© JEAN-LOUIS VENNE)

L'UN Akdeniz avant l'installation des scrubbers mais après jumboïsation (© JEAN-LOUIS VENNE)

 

Mis en service en 2008, l’UN Akdeniz fait partie des rouliers d’U.N. RO-RO qui ont été jumboïsés. Les travaux, conduits en 2017, ont vu la longueur du navire passer de 193 à 223 mètres, permettant d’accroître sa capacité de 30%, soit 313 remorques de camions au lieu de 240.

Ouverte en 2011, la liaison roulière entre la France et la Turquie dessert les ports de Toulon-Brégaillon et Pendik, près d’Istanbul. Elle comptait auparavant trois rotations par semaine mais a été réduite à seulement deux allers-retours depuis juillet, date à laquelle DFDS a ouvert une liaison hebdomadaire entre Sète et Cesme, ce qui doit lui permettre d’optimiser les flux entre la France et la Turquie. L’ensemble représente plus de 70.000 remorques par an.

Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer