Défense
Toulon : L'ex-Isard remplace la Rance sous l'étrave du porte-avions Charles de Gaulle

Actualité

Toulon : L'ex-Isard remplace la Rance sous l'étrave du porte-avions Charles de Gaulle

Défense

L'ancien bâtiment de soutien de région Isard, désarmé il y a deux ans, a été positionné contre le bateau-porte du bassin où a débuté le premier grand carénage du porte-avions Charles de Gaulle. La coque, destinée à protéger la cale contre une attaque venant de la mer ou une collision avec un navire victime d'une avarie de barre, remplace l'ex-Rance. Cette dernière a, en effet, rejoint le 29 août Saint-Mandrier où elle remplace, dans sa fonction de brise-lames, l'ex-bâtiment de débarquement de chars Dives. Outre l'Isard, l'ex-frégate Suffren complète la protection de la cale du Charles de Gaulle.

Livré en 1978 à la Marine nationale par les chantiers La Perrière de Lorient, le A 776 Isard faisait partie d'une série de six bâtiments destinés au remorquage côtier et à la lutte contre la pollution. Le BSR Isard a, néanmoins, connu une vie différente de celles de ses jumeaux. Long de 41.5 mètres, il fut affecté au Groupe d'Intervention Sous la Mer (GISMER), chargé à partir de 1973 d'assurer le développement de techniques de plongée à grande profondeur. Peint en blanc, l'Isard avait été aménagé pour la mise en oeuvre d'unités d'intervention sous-marine et de l'engin de recherche ERIC. Par rapport à ses sisterships, il était en outre doté d'un caisson de décompression et d'une plateforme hélicoptère.
Son désarmement est intervenu en décembre 2005.
Seuls trois BSR sont encore en service, les Elan, Chevreuil et Gazelle. Ces bateaux doivent être respectivement désarmés en 2008, 2009 et 2010. La marine prévoit de les remplacer par une nouvelle série de Bâtiments de sauvegarde et d'assistance hauturière, les BSAH (*).
_____________________________________________________

(*) Voir notre article sur les BSAH

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française