Défense
Toulon : l’ex-Rance va bientôt partir en Belgique

Actualité

Toulon : l’ex-Rance va bientôt partir en Belgique

Défense

La coque Q732, ancien bâtiment de soutien santé Rance, devrait quitter Toulon fin mai en vue d’être déconstruite, a-t-on appris auprès de la Marine nationale. La vieille coque sera à cet effet remorquée vers la Belgique et le chantier Galloo, installé dans le port de Gand.

Construite à Lorient, la Rance, en service dans la flotte française de 1966 à 1997, présente une longueur de 101 mètres. Après avoir servi de brise-lames à Saint-Mandrier entre septembre 2007 et avril 2016, elle avait été remorquée dans la base navale de Toulon, en attente de son départ pour la démolition.

L’ex-Rance fait partie d’une série de marchés de déconstruction des vieilles coques désarmées confiés par la Marine nationale à Galloo. Celui-ci comprend notamment les anciens bâtiments de soutien mobile Rhône, Rhin et Loire, qui avaient été désarmés à Lorient et Brest, ainsi que les ex-frégates Duguay-Trouin et Aconit, en attente à la pointe Bretagne. 

Alors que les ex-Rhin et Aconit ont été remorqués vers le chantier belge fin 2018, d’autres coques vont suivre. Comme l’ex-Rance, l’ancien Rhône (Q740) devrait quitter Lorient en mai. Puis sont prévus les ex-Duguay Trouin (Q813) et ex-Loire (Q853) au second trimestre 2020.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française