Vie Portuaire
Toulon à l'heure de l’America’s Cup

Actualité

Toulon à l'heure de l’America’s Cup

Vie Portuaire
Nautisme

Trois jours de régates entre les six équipes concourant pour la 35ème Coupe de l’America, des dizaines de milliers de spectateurs sur le rivage et des centaines de bateaux attendus sur la rade pour assister au spectacle… A partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche, Toulon vit un évènement exceptionnel en accueillant l’une des épreuves qualificatives de la plus célèbre course à la voile du monde.

Une grande sortie à domicile pour Groupama Team France

Etapes préliminaires de la Coupe de l’America, ces Louis Vuitton America’s World Cup Series voient s’affronter le Defender américain Oracle Team USA, actuel détenteur de la coupe, et ses cinq challengers : les Néo-zélandais d’Emirates Team New Zealand, les Britanniques de Land Rover BAR, les Japonais de SofftBank Japan, les Suédois d’Artemis Racing mais aussi les Français de Groupama Team France. L’équipe tricolore, emmenée par Franck Cammas, Michel Desjoyeaux et Olivier de Kersauson est d’ailleurs à l’origine de cette escale toulonnaise des LVACWS, qui se sont précédemment déroulés à Mascate, New York, Chicago et Portsmouth.  « Ces Louis Vuitton America’s Cup World Series seront un événement sportif et festif incontournable. Pour Toulon, après la Tall Ship Race, c’est une nouvelle opportunité de s’associer à une épreuve de prestige international. Tout a été pensé pour accueillir le grand public, ainsi que les entreprises : ouverture du site, animations, écrans géants pour suivre les régates, grand concert le samedi soir. En cohérence avec le projet de Technopole de la Mer développé par Toulon Provence Méditerranée, un parc technologique de 1200 m2 accueillera des entreprises innovantes dans le domaine maritime et sera un lieu de conférence où s’exprimeront quelques grands architectes impliqués dans la Coupe. Enfin, ce sera l’occasion inespérée de soutenir notre équipe Groupama Team France, challenger de la 35e America’s Cup, qui jouera pour la première fois à domicile », explique Franck Proffit, navigateur et directeur de l’événement (ACTO).

Des catamarans ultrarapides de 13.45 mètres

Les bateaux employés aujourd’hui pour cette compétition mythique ne sont plus des monocoques. Il s’agit d’AC45, des catamarans de 13.45 mètres dotés d’une aile rigide de 21.5 mètres et de foils (appendices fonctionnant comme une aile d’avion sous-marine, permettant de faire littéralement décoller le bateau de la surface de l’eau). Présenté comme faisant partie des bateaux les plus rapides du monde, les AC45, capables de naviguer deux fois plus vite que le vent, sont un concentré de hautes technologies.

Ils sont menés par un équipage de cinq personnes : des régatiers de très haut niveau – dont de nombreux médaillés olympiques -, doublés de véritables athlètes (poids moyen 87.5 kg !).

Un millier de plaisanciers inscrits

Les spectateurs rassemblés à Toulon, devant les plages du Mourillon, vont donc assister à un grand spectacle pendant trois jours. Les bords de la rade devraient être noirs de monde et plus d’un millier de plaisancier se sont inscrits auprès de l’organisateur pour observer les régates sur le plan d’eau.

Important dispositif de sécurité

Bien entendu, l’évènement est placé sous très haute surveillance. La préfecture maritime a notamment pris différents arrêtés pour règlementer la navigation sur le plan d’eau, les engins de plage étant interdits à proximité de la course. A terre, les équipes de sécurité de l’organisateur, appuyées par les forces de l’ordre, ont mis en place des points de filtrage et de contrôle.

Pas d’interruption du trafic maritime

On notera que, pendant ces trois jours, le trafic maritime n’est pas interrompu dans le port, où les ferries poursuivront notamment leurs rotations. La Marine nationale veille également mais la flotte aura des mouvements limités pendant trois jours. Le porte-avions Charles de Gaulle a en effet déjà quitté Toulon pour sa période d'entrainement préalable à son déploiement. Quant au grand exercice de rentrée de la Force Action Navale, qui impliquera 16 bâtiments, il ne débutera que lundi.

Ports de Toulon & Seyne-sur-Mer