Défense
Toulon : Retour sous haute surveillance de l'ex-pétrolier ravitailleur Saône

Actualité

Toulon : Retour sous haute surveillance de l'ex-pétrolier ravitailleur Saône

Défense

Des images assez surréalistes pour un évènement des plus inhabituels. Hier matin, c'est un bateau fantôme, superstructures rasées et coque fatiguée par le temps, qui a fait son entrée dans la base navale de Toulon. Soixante-dix ans après sa mise sur cale, la coque de l'ex-pétrolier ravitailleur d'escadre Saône a regagné Toulon. Le Q 622, comme on l'appelle désormais, servait depuis 1982 de brise-lames à l'Ile du Levant. Mais, devant le vieillissement de la structure et dans le cadre du plan de démantèlement des navires désarmés, la Marine nationale a décidé de rapatrier la coque à Toulon. Le transit s'est déroulé sous haute surveillance, les marins se tenant prêts à intervenir au moindre problème. Pour son retour et son entrée dans la base navale, le Q 622 était solidement encadré de remorqueur. Longue de 160 mètres pour une largeur de 22 mètres, l'ex-Saône a fait l'objet, ces derniers mois, d'importants travaux de préparation en vue de son appareillage. La coque a été inspectée et re-compartimentée, alors que les voies d'eaux étaient bouchées. L'objectif était, évidemment, d'assurer le remorquage en toute sécurité. Bénéficiant comme d'autres navires désarmés d'une cartographie des matières polluantes contenues à bord, le Q 622 va maintenant pouvoir intégrer la filière de démantèlement. La marine prévoit d'envoyer 20 coques à la démolition dans les cinq prochaines années.
Mis sur cale en 1939 à Dunkerque et achevé après la guerre, le pétrolier ravitailleur Saône avait été retiré du service actif en 1981

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : MARINE NATIONALE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : MARINE NATIONALE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : MARINE NATIONALE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : MARINE NATIONALE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : MARINE NATIONALE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : MARINE NATIONALE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Saône hier pendant son retour à Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française