Défense
Toulon : Un grand chantier pour accueillir les FREMM

Actualité

Toulon : Un grand chantier pour accueillir les FREMM

Défense

A partir de 2015, la base navale de Toulon doit accueillir ses premières frégates multi-missions, nouveaux bâtiments destinés à remplacer les frégates anti-sous-marines et antiaériennes du type F70 (Dupleix, Montcalm, Jean de Vienne, Cassard et Jean Bart). En tout, six FREMM doivent arriver dans le Var d’ici 2022, soit quatre sisterships de l’Aquitaine, dotés notamment de puissants moyens de lutte anti-sous-marine, et deux unités dérivées, appelées FREDA, optimisées pour la défense aérienne.

 

 

La FREMM Aquitaine (© : DCNS)

La FREMM Aquitaine (© : DCNS)

 

 

Afin d’assurer le soutien portuaire de ces bâtiments, la Marine nationale a lancé un vaste chantier d’aménagement de l’îlot Castigneau et du quai Noël (également connu à Toulon sous le nom de « quai des flottilles »), qui accueillait jusqu’ici la batellerie (engins de débarquement) de la flottille amphibie. Réalisés sous l’égide du Service d’Infrastructure de la Défense (SID), issu de la fusion du Service de construction de l’armée de l’Air avec le service du génie et des Travaux maritimes de la marine, les travaux comportent, dans un premier temps, le réaménagement et le prolongement du poste 216, situé à l’ouest de Castigneau. Une seule FREMM pourra toutefois s’y amarrer.  

 

 

Les appontements Milhaud, Castigneau et le quai Noël, puis les bassins Vauban 

Les

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française