Défense
Tout ce qu’il faut savoir sur la revue navale du 15 août

Actualité

Tout ce qu’il faut savoir sur la revue navale du 15 août

Défense

Pour la première fois depuis cinq ans et la neuvième fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale, une grande revue navale se déroule le vendredi 15 août au large des côtes varoises. Un évènement destiné à commémorer le 70ème anniversaire du débarquement de Provence. Connue sous le nom d’Anvil, puis Dragoon, cette opération permit aux alliés d’ouvrir, deux mois après la Normandie, un nouveau front au sud de l’Hexagone, obligeant les Allemands à refluer et prenant en tenaille la partie nord de l’Italie, encore aux mains du Reich et des vestiges du régime fasciste. Churchill souhaitait initialement voir le second front ouvert en Adriatique, afin d’attaquer directement l’Autriche et l'Allemagne par le Danube et stopper l’avancée soviétique à l’Est de l’Europe. Mais cette option, stratégiquement la meilleure à court et long terme, fut repoussée par Roosevelt qui, pour plaire à un Staline parvenu à manipuler les Américains lors de la conférence de Téhéran, fin 1943, accepta le débarquement de Normandie, doublé d’une seconde invasion dans le sud de la France. Celle-ci devait intervenir dans la foulée d’Overlord mais elle fut finalement retardée faute de moyens suffisants, notamment en chalands de débarquement.

Lancé le 15 août 1944, le débarquement de Provence a mobilisé 2000 avions et 2250 bateaux (dont 1370 engins de débarquement), les troupes étant déployées sur les plages de Miramar, Saint-Raphaël, Fréjus, Sainte-Maxime, dans la baie de Cavalaire. Armée B française, 7ème armée américaine, 1ère division aéroportée anglo-américaine... Près de 100.000 hommes et plus de 10.000 véhicules furent débarqués dès le premier jour, 350.000 en tout (dont 230.000 Français, pour moitié originaires du continent africain) dans les semaines qui suivirent.  

 

 

Le débarquement de Provence (© DR)

Le débarquement de Provence (© DR)

 

Le débarquement de Provence (© DR)

Le débarquement de Provence (© DR)

 

Le débarquement de Provence (© DR)

Le débarquement de Provence (© DR)

 

 

Le débarquement des Français pour libérer la France

 

 

Contrairement à Overlord sur les côtes normandes, où la présence française fut très faible (le commando Kieffer et une vingtaine de bâtiments de la Marine nationale, dont les croiseurs Georges Leygues et Montcalm), la participation des forces armées tricolores sera très importante en Provence. Le gros des troupes débarquées était constitué de la 1ère armée (qui s’appelait alors armée B) com

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française