Histoire Navale
Trafalgar : La Royal Navy, seule sur l'océan

Reportage

Trafalgar : La Royal Navy, seule sur l'océan

Le 21 octobre 1805, Nelson livrait sa dernière et plus brillante bataille. Une victoire qui repoussa Napoléon sur le continent et permit à la Royal Navy de s'imposer, pour 140 ans, comme maîtresse des océans.
Histoire Navale

1804. Napoléon vient d’être sacré empereur et bénéficie encore, pour quelques mois, du répit de la paix d’Amiens. Ce traité, signé en 1802 avec l’Angleterre, a mis fin à la première coalition européenne contre Bonaparte. Pour faire taire les armes, Paris accepte de céder des avantages coloniaux à sa rivale et d’évacuer l’Egypte et les ports napolitains. En compensation, la France retrouve le Sénégal, ses colonies antillaises et les comptoirs des Indes. Bien que la population se berce d’illusions, Napoléon sait bien qu’il ne s’agit là que d’une trêve. En effet, A Amiens, les protagonistes se sont bien gardés d’aborder les conquêtes continentales françaises, laissant à un futur conflit le soin d’y trouver une solution. En France, Bonaparte, devenu premier consul à la faveur du coup d’Etat du 18 brumaire, met à profit ces temps de paix pour asseoir son pouvoir. En août 1802, à la suite d’un plébiscite, le peuple français le nomme consul à vie. La constitution, modifiée dans la foulée, lui of