Vie Portuaire
Trafic stable au premier trimestre pour les ports de l'axe Seine

Actualité

Trafic stable au premier trimestre pour les ports de l'axe Seine

Vie Portuaire

Les ports du Havre, de Rouen et de Paris, réunis depuis le début de l'année au sein du groupement d'intérêt économique Haropa , ont réalisé un tonnage maritime de 22,3 millions de tonnes au cours du premier trimestre , équivalent à celui de la même période de 2011, avec des évolutions contrastées au niveau des différentes activités.
D'après Haropa, ces résultats sont premièrement le reflet d'une conjoncture économique morose accompagnée d'une perspective de reprise qui tarde. Au 1er trimestre 2012, l'INSEE constate une stagnation du PIB en France (0%) doublée d'un léger retrait sur la zone euro (-0.1%). Pour les prévisions de croissance de l'année 2012, l'Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE) table sur une timide progression de 0.2% contre -0.4% sur la zone Euro (sources : Eurosat, FMI, OCDE). Enfin, les adaptations récentes des capacités de raffinage en France, dont la Vallée de la Seine constitue le 1er bassin pétrochimique, ont fortement impacté le trafic.
Avec plus de la moitié des tonnages maritimes (55%), les vracs liquides forment le principal trafic en tonnage de l'activité des ports réunis au sein d'Haropa. Cependant, les vracs solides et les conteneurs constituent quant à eux le coeur d'activité des trois ports. D'autres activités comme le trafic roulier ou conventionnel constituent des trafics supplémentaires sur l'axe Seine. Concernant l'activité fluviale, les ports de l'axe Seine cumulent 7.5 millions de tonnes au 1er trimestre 2012, soit une progression de 5% par rapport à la même période de 2011.

 (© : CIM)
(© : CIM)

Vracs liquides : Les produits pétroliers s'adaptent au marché

Au terme des trois

Port du Havre Port de Rouen