Nautisme
Transat Jacques Vabre : Groupama 2, Gitana 11 et Banque Populaire en tête

Actualité

Transat Jacques Vabre : Groupama 2, Gitana 11 et Banque Populaire en tête

Nautisme

Après 10 jours 38 minutes et 43 secondes de course à la vitesse moyenne théorique de 18,03 noeuds, Franck Cammas et Stève Ravussin sur Groupama 2 ont coupé la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre à 13 heures 40 minutes et 43 secondes (heure française). C'est la troisième victoire pour Franck Cammas en cinq participations à la Transat Jacques Vabre. Record battu de 1 jour 22 heures 31 minutes et 58 secondes (ancien record en 2003 : 11 jours 23 heures 10 minutes et 41 secondes). Pour Franck Cammas, l'une des plus grosses difficultés fut de gérer l'importante avance dont disposait Groupama sur ses poursuivants : « C'était vraiment pas simple de gérer cette avance de 300 milles alors que tu sais que le mât peut te tomber dessus. C'est quand même un sport mécanique... On ne sait pas s'il fallait continuer à attaquer ou pas. On leur a laissé finalement 150 milles ». Pour le skipper : « L'avance s'est construite à l'entrée des Canaries et en sortie du Cap Vert. Banque Populaire est alors trop parti dans l'Est, option qui n'a a pas été trop payante pour eux. Dans la nuit, vers le Cap Vert, on alors vachement empanné et les trois derniers jours on a passé notre temps à gérer les grains. »

Gitana en seconde position et encore une longue route pour les monos


Le grand trimaran vert a été suivi, dans la soirée, de Gitana 11. Lionel Lemonchois et Yann Guichard sur Gitana 11 ont coupé la ligne d'arrivée à 22 heures 51 minutes et 6 secondes (heure française). Après avoir parcouru 4759 milles, soit plus de 419 milles que la route directe, Gitana 11 arrive après 9 heures 10 minutes et 23 secondes de Groupama 2, vainqueur des multicoques ORMA. Rappelons que Lionel Lemonchois a été le vainqueur de la dernière édition en compagnie de Pascal Bidégorry sur Banque Populaire. Ce dernier, en duo avec Yvan Ravussin, est venu compléter le podium, en arrivant à 5H59 ce matin. La dernière ligne droite de Banque Populaire a été marquée par une avarie assez sérieuse, qui a retardé son arrivée à Bahia. Le trimaran s'y est, en effet, présenté sans étrave, la partie avant de la coque centrale s'étant détachée!
Côté Imoca, Ecover III est toujours devant. Les bateaux les plus à l'Ouest (VM matériaux ou Safran par exemple) devraient avoir moins de vent arrière ces prochaines heures. Il va falloir slalomer entre les nuages pour toute flotte. La route est encore longue : 1600 milles jusqu'au but et 500 milles pour franchir l'Equateur. Ecover, Bel, Gitana Eighty descendent Sud mais il faudra bien se recaler sur la route. Ceux de l'Ouest ont moins de route à faire.
Rien de neuf chez les Multis 50 pieds. Crêpes Whaou ! commence à ressentir les effets du Pot-au-Noir, super épais. Enfin côté Classe40, maîtrise des Italiens de Telecom Italia en tête et qui font route vers le Cap Vert.
_________________________________________________

- La course en direct sur le site de la Transat Jacques Vabre

Transat Jacques Vabre