Marine Marchande
Transmanche :  Les officiers de SeaFrance reconduisent la grève

Actualité

Transmanche : Les officiers de SeaFrance reconduisent la grève

Marine Marchande

La grève qui immobilise depuis mercredi midi la flotte de la compagnie, à Calais, a été reconduite pour 24 heures. Les cinq ferries opérationnels de SeaFrance restent donc bloqués à quai, alors que des centaines de camions sont en attente sur le port et aux abords de Calais. Le mouvement a été déclenché par les officiers navigants. L'intersyndicale CGT-CGC réclame des augmentations de salaires et proteste contre le mode d'organisation du travail. Une quarantaine de rotations ont été annulées depuis hier, provoquant une belle pagaille chez les touristes et transporteurs utilisant les ferries français. « La direction refusant de négocier, nous nous acheminons vers un conflit dur. Nous attendons au moins un geste pour reprendre le service. C'est scandaleux de laisser s'enliser la grève alors que l'équivalent d'un simple aller-retour d'un navire aurait financièrement couvert nos revendications salariales. Or, depuis hier, c'est une quanrantaine d'allers-retours qui a été annulée », expliquait cet après-midi un représentant syndical. L'intersyndicale dénonce un manque de personnel, qui impose aux officiers « de travailler en flux tendu et désorganise en permanence les plannings de travail ». Les officiers réclament également de pouvoir travailler trois jours d'affilée sur certains bateaux, ce qui « faciliterait la vie des personnels qui n'habitent pas à Calais mais en région parisienne ou en Normandie ». Or, « ce rythme est déjà en place sur certains navires et, quand la compagnie en a besoin, elle n'hésite pas à faire travailler les gens trois jours d'affilée sur les autres ferries. Nous demandons donc que la direction accèpte un aménagement des plannings pour permettre à ceux qui le souhaitent de travailler trois jours. Cela ne coûterait rien à l'entreprise et serait un geste suffisant en vue d'une reprise du travail », explique-t-on au sein de l'intersyndicale
Première compagnie maritime transmanche, SeaFrance emploie 180 officiers et arme six navires, dont un est actuellement en arrêt technique.

My Ferry Link (ex-SeaFrance)