Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire
Transport fluvial : Création de l’Agence de développement Medlink Ports

Fil info

Transport fluvial : Création de l’Agence de développement Medlink Ports

Vie Portuaire

Le 21 janvier 2015, au port de Lyon Edouard Herriot, vont être signés les statuts d’une nouvelle association, « l’Agence de développement Medlink Ports » sous l’égide de Jean-François Carenco, préfet coordonnateur du bassin Rhône-Méditerranée.

Les enjeux de la transition énergétique et de la saturation des axes routiers de la vallée du Rhône conduisent les pouvoirs publics à promouvoir le report modal du fret vers les modes de transports massifiés, la voie d'eau en particulier.

L’axe fluvial Rhône-Saône à grand gabarit, les deux ports maritimes de Sète et de Marseille/Fos et les ports fluviaux représentent un atout considérable pour atteindre cet objectif et pour le développement durable des territoires.

Afin de réussir ce report modal, Voies navigables France, la Compagnie Nationale du Rhône, les ports maritimes et l'ensemble des ports fluviaux, ont décidé de renforcer leur coopération en créant l’Agence de développement Medlink Ports, avec l'objectif de promouvoir le transport fluvial de marchandises et de développer des actions vis-à-vis des donneurs d'ordre et des chargeurs pour que le recours au transport fluvial devienne une évidence.

Cette signature après une période d’expérimentation dans le cadre du Comité des ports mise en place par le préfet coordonnateur du bassin scelle ainsi officiellement la création d’une structure dédiée au quotidien à la promotion et au développement du transport fluvial pour l’ensemble du bassin Rhône-Saône.

Dans le sens du travail déjà engagé lors de la période d’expérimentation l’Etat et les collectivités sont associés à la démarche.

Enfin durant l’année 2015, l’Agence de Développement Medlink Ports élargira le partenariat aux acteurs économiques (chargeurs, transporteurs, fournisseurs, associations professionnelles) voulant faire le choix du transport fluvial et du multimodal dans leurs métiers ou souhaitant tout simplement s’associer à la mise en oeuvre de projets innovants qui répondent aux attentes sociétales d’aujourd’hui.

Le partenariat construit autour des ports et des gestionnaires de la voie fluviale se veut très opérationnel et permettra aux signataires de :

- Développer le trafic multimodal par l’amélioration de la chaîne logistique fluviale en favorisant la coopération et les bonnes pratiques entre les ports maritimes et fluviaux du bassin Rhône-Saône.

- Promouvoir les solutions fluviales et multimodales des ports français du range sud (ports de la façade méditerranéenne) de l’Europe via une marque déjà reconnue internationalement en valorisant d’un point vue de marketing et logistique, sous la banière « Medlink Ports », l’offre fluviale et multimodale du bassin Rhône-Saône (services des plates-formes portuaires, offre foncière bord à voie d’eau, services de transport disponibles,…)

- Mener ensemble une politique active de conquête de nouveaux trafics en coordonnant et en mutualisant leurs actions, notamment en apportant un conseil logistique gratuit aux chargeurs désireux d’utiliser l’offre portuaire du bassin.

- Faire le lien avec l’Etat et les collectivités territoriales pour la mise en place de politiques publiques favorisant le recours au transport fluvial et multimodal.

Communiqué de la préfecture de la région Rhône-Alpes

Port de Marseille